Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2013

L'Ostéopathe

Radiographie du rachis dans son entier



Cette histoire est véridique, elle m'est arrivée, à consulte, hier soir.

Une jeune patiente de 25 ans, que j'avais vu pour un Accident de la voie Publique (AVP) et qui avait été bilantée correctement au Urgences de l'Hôpital de Grandville, avec notamment des radios du rachis lombaire comprenant le bassin, radios normales, bien entendu.

Cela faisait une semaine que l'accident s'était produit. Elle a, alors consulté un autre médecin qui devant l'amélioration lente des douleurs lui avait prescrit de la Kiné.

Une de ses copines lui a alors parlé de l'efficacité miraculeuse de l'Ostéopathie.

Cela tombait bien, le kiné choisi était Ostéopathe.

Il lui sort, après quelques manipulations et quelques craquements impressionnants, qu'elle avait :

 - Un tassement vertébral
 - Un déplacement du bassin, et
 - Une légère atteinte d'une côte.

Cela tombait bien, la jeune patient, plutôt inquiète, on le serait à moins, avait amenée ses radios.

Je repris point par point les "diagnostics" de mon brillant "con" "frère" et expliquait soigneusement les choses.

 - Sur la radio point de tassement vertébral
 - Sur la radio, point de déplacement du bassin
 - A l'examen clinique respiration forcée, toux et pression de la cage thoracique dans les quatre côtés

Naturellement il n'avait pas regardé lées radios (ne sachant pas les interprétées) et n' avais pas fait, médicalement, un examen costal (n'étant pas médecin).

Tout cela pour la modique somme de 80 €.


Au fait, cela ne s'apparenterait-il pas de l'exercice illégal de la médecine ?





 

Je t'en foutrais moi du tassement vertébral, une vertèbre, c'est costaud entourée de muscle (comme la côte de porc) sans compter des ligaments pour renforcer le tout : NON, ON NE PEUT PAS SE DEPLACER UNE VERTEBRE LOMBAIRE !

 

Par contre, on peut se tasser une vertébre lombaire lors d'un saut en parachute un peu "hard".

 

Et pour cloturer le tout !

 

25/09/2012

Le pouvoir du savoir n’est rien comparé à celui de la séduction

Médecine Classique

Crédit Photo : http://t3.gstatic.com/


Comme je le fais, parfois, je reprends dans mon blog, un commentaire, parfois remanié, ce qui est le cas en l’espèce, commentaire que j’ai laissé sur un blog ami.

En l’occurrence, c’est le blog d’ompha : « l’Omphalos de Zeus » dans son article « Tout le monde a ses problèmes ! ».

Il y a deux types de médecins, c’est un peu comme le rat des villes et le rat des champs de la fable de La Fontaine.

Voilà ce que l’on peut dire de ces deux catégories de médecins : celui qui connaît la médecine et celui qui connaît le patient. Pour plagier une citation de Coluche*.

Le premier médecin, est une sorte de technicien, plutôt un ingénieur (dans l’administration, on parlerait de cadre A+). Ce type de médecin considère le corps humain comme une voiture, et cela marche, aussi pour la psychiatrie. Enfin, là, il y a une certaine spécificité, mais la comparaison tient, quand même, à peu près, la route. Dans le meilleur des cas, ce médecin offrira, en fin de consultation, une datte fourrée si chère à Claire Brétécher dans sa BD "Docteur Ventouse Bobologue". Point de chichi, point de salamalecs, de l’efficacité avant tout. Le but étant de « réparer » la « machinerie » corporelle humain du patient.

Le second médecin connaît, lui, le… Patient. Il peut, ainsi, jouer avec lui, et travailler à la séduction.

Il peut exercer la « médecine traditionnelle », ou faire miroiter des Médecines magiques et extraordinaires, parallèles (personnellement, je les qualifie de médecines perpendiculaires)

La crédulité humaine est incommensurable.

De préférence, il fait, alors, revenir ses patients (pour consolider le traitement, bien sûr). Ce médecin, là, est, de préférence, un médecin en secteur II (s’il est médecin), il peut, aussi « exercer » une profession para médicale, voire, un diplôme plus ou moins reconnu. On frôle, parfois, l’exercice illégal de la médecine. Ou tout simplement, pour ses « compétences », là, il n’est pas remboursé du tout, il faut, au moins, alors, 80 € « la passe »** (pour supporter les gens. Dans ce cas, le mot patient a perdu tout don sens)… Veuillez excuser ma vulgarité.



*« Il y a deux sortes de justice : vous avez l’avocat qui connaît bien la loi, et l’avocat qui connaît bien le juge !  » - Coluche.

**Avida Dollar, est la contrepèterie sur Salvador Dali inventée, à son encontre, par André Breton (chef de file du mouvement surréaliste) concernant sa propension, dans la deuxième partie de sa vie à aimer l’argent.




Magicien

Crédit Photo : http://users.polytech.unice.fr/


31/07/2012

Mon absence s'explique par de "petits soucis" informatiques

 

En désespoir de cause, j'ai essayé, cela n'a en rien réglé mes problèmes informatiques ;-)

16/06/2012

C’est les vacances avant les vacances !



Je serai absent du samedi 16 juin au dimanche 1 juillet, pour une bonne cause :

15 jours de vacances, dans l’île de beauté.

A très bientôt


26/05/2012

Ce soir là, je me suis encanaillé



Dernièrement, ma tendre et douce m’a invité, avec des amis, à un spectacle de music hall, dans un cabaret, c'est elle qui a tout organisée de main de maître.

J’avoue que je n’étais pas très chaud pour y aller.

D’abord, il y avait un repas, puis le spectacle. Le repas n’étais pas trop mal et le vin moyen plus.

Par contre le spectacle était top niveau.

Au niveau danse j’étais conquis, c’était, hormis le french cancan inévitable vers la fin, j’assistais à un très bon spectacle de modern Jazz par des danseuse professionnelles*, un spectacle de magie et un comique troupier dans le style d’Ouvrard.

Il y avait une chorégraphie (une chorée) qui rappelait l’ange bleu (avec Marlène Dietrich) film d’ont s’est inspiré le film Cabaret.

Et, en plus, le personnel était avenant, le service irréprochable et efficace.

Par contre, je fus étonné par le volume sonore. Je pensais aux serveuses, aux danseuses, au magicien, et au meneur de revue (qui s’est inspiré fortement de Michou), tout le personnel, jours après jour, étaient en train de s’abimer l’audition, à chaque représentation.

Le spectacle s’arrêta à une heure du matin.

En sortant, il faisait bon, une température douce.

Bref, une soirée réussie.

Merci ma mie.

 

* Le drame pour une danseuse, c'est de dépasser une certain taille, tout cela, entre autre, pour pouvoir être porté par les danseurs, et pour une harmonisation de taille. Les danseuses trop grandes, se reconvertissent, en général, vers les spectacles de cabaret, le must étant le Lido, le Moulin Rouge ou  le Crazy Horse.



 

 

17/04/2012

Un enfant de trois ans qui a le bras rouge. Quelques considérations sur le métier de Médecin Généraliste d’une trentaine d’années de Médecine Praticienne



Pour ce qu'il en est de la Médecine générale, la dessinatrice et humoriste de BD, Claire Brétécher, a rendue célèbre la « Bobologie », à travers son personnage « Docteur Ventouse », « Spécialiste en Bobologie ». Bien plus tard, ce trait s’humour involontairement prémonitoire, se vérifia, puisque que l’Etat Français et le Conseil National de l’Ordre des médecins, reconnu, effectivement, le terme de « spécialiste en « médecine Générale » ce qui eut pour conséquence de passer le C de 22 € à 23 € soit une augmentation du C de 22 à 23 €, soit une augmentation de... 0,05 %. Je crois que les spécialiste, eu, n'ount pas eu d'aumentation, alors qu'ils ont  2 à 5 ans sde formation en plus, ils sont donc, euix de véritables Spécialistes, et je suis bien comptent d'avir à faira à eux plutô qu' au CHU, qui, parfois est mal coté par les revue "Le Point et le Nouvel  Obs".

Il est de notoriété publique, que quand on n’est bon à tout, on est bon à rien. Pic de La Mirandole -,était multimillionnaire, de par ses parents, ce qui lui permis de beaucoup de voyager, bien qu’à l’époque Easy Get n’existait pas.

En effet, Pic de la Mirandole, a été la dernière personne à pouvoir posséder le savoir toute de son «époque, c’était aux au quinzième siècle, son fantasme : publier 500 Thèses. Cela lui joua des tours avec le Conseil Mondial de l’Ordre Catholique, le Vatican. En effet, ses théories n’étaient pas du tout du goût du pape et de son conseil d’administration, il n’y a pas plus conservateur que ce type d’institution

Pic de la Mirandole, eut "quelques soucis", avec le Pape Innocent VIII. Tout comme Galilée, qui renonça à sa thèse « astronomique », lui aussi,avec un autre PDG de l'Eglise, dont je me souviens plus le nom.

Ces deux intellectuels, sous la pression de l’Église, renoncèrent à leurs découvertes (enfin, politiquement).

L’Église Apostolique et Romaine, à toujours été en retard avec les découvertes scientifiques de l’époque. Cela perdure, encore, actuellement : « Femme, la pilule, tu ne prendras point ».

En effet le Médecin Généraliste est censé tout savoir, tout connaître.

Personnellement, en tant que « Spécialiste en Médecine Générale », j’estime qu’un « bon » MG est capable de connaitre, enfin d'avoir suffisamment entendu parler de 80 % des maladies% de toutes les spécialisées du savoir Médical, qui lui permet suffisamment pour faire un diagnostic. A mon humble avis, un « bons » spécialiste ne doit vraisemblablement, connaitre que 20% des connaissances médicales globales, mais il connaît 99 % des pathologies de sa spécialité. Chacun son métier.


Chaque MG, à un domaine de prédilection pour une Spécialité Médicale. Personnellement, c’est la Psychiatrie (qui m'a été plus que trés mal enseignée, un véritable scandale !). Par contre, je suis le "roi" de la bobologie : Les angines, les Sinusite, les vaccins. A moi, Les Gastro-entérites, qui sont parfois, des appendicites, ou, bien, plus grave, des Grossesses Extra Utérine.

il vaut mieux ne pas passer à côté des "pathologies vraies" sans les voir, cela sent l’erreur médicale et le procès se pointe à grand pas !

Ce qui fait la grande difficulté pour un MG, c’est de trier le bon grain de l’ivraie. Savoir discerner la Bobologie des pathologies sérieuses, nécessitant, parfois, l’Hospitalisation, ou, l’envoi vers le « Bon » spécialiste. Par exemple une consultation.

Ppour ce qui est de l'aspect économique, une angine est « Facturée » , à la sécu, (sans la TVA), 23 € chez le MG et 100€ aux Urgences Hospitalières ; la différence est de taille !

Il faut voir comment sont méprisés les MG, par les « News » internes hospitaliers.

En effet, comme je le disais plus haut, le métier de MG, n’est pas si facile que cela, il faut toujours être aux aguets, pour ne pas laisser passer une « vraie pathologie, ce qui peux, parfois avoir des conséquences grave, voire dramatique.

Un exemple :

C’était, il y a « quelques années, la mère d’un enfant de quatre ans, fait appel à, moi, car son gamin a « un bras rouge ».

J’arrive au domicile et, en examinant l’enfant, je diagnostique, de suite, une Lymphangite, il faut aller vite. Je dirige, tout naturellement, ce petit enfant, aux Urgences du CHU de « Grandville ».

J’écris donc une lettre à l’Interne des Urgences.

En réponse, pas de réponse, pas une lettre du CHU.

Pour plaisanter C’était peut la mère qui avait mis de rouge à lèvre sur le bras de son enfant (c’est ce

que l’on appelle un Syndrome de Münchhausen par procuration).

Le MG aime bien être, entre autre, être confirmé, ou infirmé, dans son diagnostic,  pour da formation personnelle.

Ainsi va la vie, je fais de moins en moins de visites et n’écris, pratiquement plus, aux urgences du CHU.

Voila ce que l’on obtient en ne respectant les Médecins.

Eh bien, paradoxalement, cela me simplifie l’existence !

Par contre, j’aime mon métier, presque au dessus de tout, sauf, excepté, ma femme et mes enfants, ainsi que quelques amis d’enfance.

Au fait, quid des délais d'attente de Ophtalmos, Gynécos, Psychiatre, de 4mois à... 1 an !

Quid des déserts médicaux ?

Il ne faut pas oublier que la moyenne d'âge d'un MG est de... 50 ans !

Deux générations !

Quand on joue à l'apprenti sorcier (à ce propos, écoutez "l'apprenti sorcier" de Paul Dukas. La musique adoucis les moeurs, et fait oublier, un temps, les vrais problèmes).

 

Fantasia

 

Enfin, bientôt la retraite, je verrai certainement le délabrement, lent et inéluctable, de la médecine générale libérale avec l'apparition de la médecine à deux vitesse.

Un Pays à la médecine qu'il mérite, s'il veut le modèle Américain, il l'aura.

Vive les assurances privées, adieu la médecine "à papa".

Quand à l'Ostéopahtie payée entre 50 € et 100 €, non remboursées, ne fait elle pas partie, dans certainqs cas, de l'exercice illégal de la médecine, je veux, je le répète, parler des "Ostéos" non médecins.

Pour ce qui est de mon activité professionnelle :

 

Trente ans, déjà, Trente ans d'exercice professionnel,

 

Dieu que le temps passe vite !

 

Cela me rappelle l'Horloge.

 

Parole d'un poème de Charles Baudelaire,

interprété par Mylène Farmer.

15/04/2012

Comment faire disparaître la partition réservée au système, sous Windows 7 - Résolu



Vous avez réinstallé Windows 7, bravo !

Mais, dans Ordinateur, apparait une nouvelle partition nommée "partition réservée au système".

Comment faire disparaître cet intrus.

C'est très simple.

Aller dans panneau de configuration/outils d’administration/gestion de l’ordinateur/gestion des disques.

Clic droit sur le disque réservé au système.

Menu déroulant : Modifier la lettre de lecteur

Cliquer sur supprimer.

Et ça marche !

Voili, Voilu.

01/03/2012

Les dépassements des honoraires médicaux vus du côté du médecin honnête

Je me permets de reprendre une vidéo que j’ai trouvée sur le site de Zigmund : « Le rhinocéros regarde la lune ».

On entend tellement de choses sur les dépassements d’honoraires, qu’en voyant cette vidéo, Je me suis dis que je ne pouvais pas laisser passer cela, et essayer, à mon modeste niveau, de diffuser l’information, un peu comme la diffusion d'un virus informatique.

Cette vidéo est impartiale et reste purement descriptive des faits, elle adopte, à la fois un raisonnement juridique et un raisonnement scientifique, pour ne pas dire économique.

En 1971, Alain Peyrefitte, diplomate, homme politique, plusieurs fois ministre et écrivain Français, effectua, dans le cadre d’une mission parlementaire, un voyage en Chine. En 1973, il écrivis un livre prémonitoire  « quand la chine s’éveillera…Le monde tremblera ». Il écrit, 24 ans après, en 1997 : « La chine s’est éveillée ». Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Peyrefitte.

J’ai envie de dire, en parodie, que quand la population française s’éveillera, à propos de leurs médecins, il sera, peut-être, trop tard.

Il faut le dire : les « honoraires » médicaux sont des « deshonnoraires ».

Certes, nous avons de quoi à vivre, ne connaissons pas le chômage, il nous arrive, parfois, cependant, de tomber malade, une vraie maladie, une saloperie qui nous tiens éloigné « un certain temps » de notre stéthoscope, ce qui est plutôt fâcheux dans la tenue d’une clientèle libérale.

A ce propos, qui sait que le délai de carence, en cas d'arrêt maladie, (qui a été porté, pour le comun des mortels, récemment, de 3 à 4 jours) est, pour les médecins, de... TROIS MOIS !

Il faudrait que celui qui me lit, après avoir visionné cette vidéo, puisse me démontrer que les médecins « honnêtes » sont des nantis.

D’ailleurs, ces propos, peuvent, en grande partie, être exacts pour la majorité des professions para médicales.

Il est vrai que faire de l’Ostéopathie (je sais, l’exemple est peut-être mal choisi) entre 50 € à 100 € la séance, est une façon élégante de gagner son pain, surtout quand on n’est pas médecin (minimum 8 ans d’études), et comme ce n’est pas remboursé, sauf quelques séances par certaines mutuelles… Là, ce n’est plus du dépassement d’honoraire.

En Angleterre et en Allemagne, en équivalent euro, la consultation du généraliste est à… 60 €, 3 fois plus élevé (j’allais dire cher) qu’en France.

Pourquoi ?

Calez vous bien dans votre fauteuil, la séance va commencer (en espérant que ce ne soit pas la dernière séance si chère à Eddy Mitchell).



 

Et pourtant j'aime toujours autant mon métier, c'est un métier de détective (d'ailleurs Sir Arthur Conan Doyle, l'inventeur de Sherlock Holmes, le célèbre dédective, était Médecin, d'abord Généraliste puis Ophtalmologiste). Le métier de Médecin est un métier d'observation, de réflexion et d'investigation : chercher la panne et... comme le garagiste, si l'on trouve la panne, c'est de l'ordre du miracle (combien de voyages à Lourdes n'ais-je pas évité) ;-). C'est aussi, comme dans tous les métiers, un métier basé squr les connaissances, mais, là, les connaissances sont assez développées, d'où la durée des études.

Mais pour une pathologie "intéressante", combien de pathologie routinière. Il faut sans cesse être en éveil pour ne pas passer à côté d'une "vraie" pathologie (ne pas confondre Grippe et Pyélonéphrite, en période hivernale).

Outre l'aspect technique, c'est aussi un métier qui à trait à l'humain, mais quoi qu'on en pense les techniques de communication portent bien leur nom, ce sont, avant tout, des technique (qui ne sont pas enseignées aux généralistes, d'ailleurs).

Reste l'empathie...

Mais, si vous lisez bien les Blog médicaux, vous sentirez une certaine lassitude désabusée.

Il est vrai qu'avec l'expérience du métier, et surtout, de la vie, je ne me fais plus guère d'illusion sur l'espèce humaine.

Les gens bien se comptent sur les doigt de la main.

Allez, disons, 90 % de Salauds, 9 % de Gens Indifférents (au moins ils ne nuisent pas) et 1 % de Gens Exceptionnels, totalement désintéressés, à l'écoute des autres et prêt à les aider, le cas échéant. Ceci est, aussi, bien évidelmment, applicable au cops médical ; le Médecin, n'est, ni plus ni moins , qu'un homme. C'est pour cela qu'il y un Code de Déontologie, le Code Civil et le Code Pénal.

Les médecins pensent aux gens, les écoutent, les soignent.

Mais qui pense aux médecins ?

Qui les écoutent ?

 

Pour les personnes intéressées, un article, un peu ancien, de 2008, qui fait bien, de façon détaillée, le tour de la question :

http://urpsmla.org/IMG/pdf_Dep_d_hon___rapport_de_FC_avri...

21/02/2012

Docteur, « ça me troue le cul » : Une Proctalgie Fugace : Suite

Avoir la tête sur les épaules


 

Pour lire la suite de cette histoire, mieux vaut avoir... la tête sur les épaules.


Pour faire suite a ma dernière intervention sur mon blog sur le très sujet : intéressant : Docteur, « ça me troue le cul » : Une Proctalgie Fugace, pas plus tard qu’hier, je recevais une VM (Visiteuse Médicale) du laboratoire Méda. Ce laboratoire présente, outre la BETADINE*, que l'on connait bien,  deux médicaments très intéressants dans le traitement de la maladie asthmatique : Le VENTILASTIN* et l’ASMELOR*, le premier est un bronchodilatateur comme la VENTOLINE*, le deuxième, un corticoïde inhalé, c’est surtout le dispositif qui est très intéressant vu sa facilité d’utilisation (ce qui augmente l’efficacité et l’observance).

La VM me présente, aussi,  un médicament tombé en désuétude, le CORDIPATCH* (une trinitrine en patch, ce qui est abandonné, depuis pas mal de temps, dans le traitement de l’angine de poitrine).

Pour en revenir à mon article, dans la référence, http://www.med.univ-rennes1.fr/, que je cite à la fin, le traitement de la crise dans la Proctalgie Fugace, bien qu’aléatoire, est fondé sur :

- Le salbutamol en inhalation a fait l’objet de son efficacité dans cette indication.
Il a été démontré la supériorité du salbutamol sur le placébo.

 - D’autres molécules ayant, pour la plus part, un effet relaxant sur le muscle lisse digestif, pourraient également raccourcir la durée des crises : la clonidine, les inhibiteurs calciques comme la nifédipine ou le diltiazem, et…

 - la trinitrine en applications locales ou en… patchs.

ces deux derniers modes d’administration ayant l’avantage de leur rapidité d’action.

Or, la VM me présente deux molécules dans le traitement de la crise dans la Proctalgie Fugace :

 - Le VENTILASTIN* (salbutamol)
 - Le CORDIPATCH* (patch de trinitrine)




Je ne vous dis pas la tête de la VM, quand je lui ai raconté ça !

 

P.S. : Pour la petite histoire, "ça me troue le cul" est une expression triviale qui signifie "cela m'étonne".

Source : Wiktionnaire : http://fr.wiktionary.org/wiki/trouer_le_cul 

02/11/2011

Ostéopathie

Source : http://www.glenatbd.com/

Ce livre est réédité par les Editions Glénat.

Claude Serre, né le 10 novembre 1938 à Sucy-en-Brie et décédé le 13 novembre 1998, est un dessinateur français.




Après le pont de la Toussaint, je reprends, ce matin, le travail.

Je suis arrivé une heure avant le début de ma consultation car, outre le tri de mon courrier, j’avais, surtout un coup de téléphone à passer à la société qui commercialise mon Logiciel Médical, car j’ai un gros problème de sauvegarde, ce qui est le summum de la panne en informatique.

Mais ceci est une autre histoire, et j’en parlerai, peut-être en son temps.

Mon coup de fil passé, assez rapidement, cela commence à sonner, les consultations se succèdent, et puis, un patient passe du bureau dans mon bureau. A sa démarche, je vois immédiatement qu’il a soit un lumbago, soit une sciatique, en un mot, il a mal au dos.

Eh bien… Il ne vient pas consulter pour ça !

Il a un peu mal de gorge (une anginette vraisemblablement virale).

Il me narre que pour son dos il a pris rendez-vous chez un Ostéopathe.

Il me demande mon avis.

En fait son mal au dos date d’il y a 15 jours ou il a participé au transport d’un piano. Cela va mieux, mais il a encore, un peu, mal le matin.

Je l’examine. En fait il, a un Lumbago en train de, gentiment, guérir tout seul.

Je lui explique donc, que pour son Lumbago, il est en train de « guérir tout seul », un antalgique, sans anti inflammatoire pourrait être de mise, et, qu’il serait utile, surtout, vu qu’il exerce un travail qui sollicite son dos, de voir un Kinésithérapeute pour le rééduque pour la proprioceptivité et l’économie du dos.

Je lui donne, ensuite, mon point de vue sur l’Ostéopathie.

Je sais, cela ne sert à rien, même vis-à-vis de mes lecteurs, l’Ostéopathie, c’est comme la religion, ou on est croyant, ou on ne l’est pas.

Mais, après tout, ça soulage.

Si l’on prend un « Kiné-Ostéopathe », c’est la bonne moyenne, on est au niveau technicien : Bac + 3, On peut légitimement penser qu’un Médecin, niveau Ingénieur : Bac + 8, a certainement plus de connaissances, en fait, je ne veux pas comparer le métier de Kiné et celui de Médecin, ce sont deux métiers utiles, indispensables, complémentaires, et, différents.

Quand au tarif pratiqué, entre 40 € et 80 € (voire plus) et non remboursé, il y a de quoi tomber des nues !

L’Ostéopathie a été créée le 22 juin 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still. Visionnez cette vidéo historique de l'inventeur de l'Ostéopathie.



En automne 1874, pendant une épidémie, il guérit un enfant de la dysenterie puis dix-sept autres avec succès ; ce fut le premier traitement ostéopathique*.

On peut se poser la question du lien entre la dysenterie (une pathologie infectieuse) et l’Ostéopathie ?

Je sais, je suis partial.

Mais une chose m’interpelle bien plus, c’est quand j’entends les patients me dire que leur Ostéopathe leur a « remis une vertèbre en place », je sais, les Ostéopathes parlent de dysfonction vertébrale et qu’une vertèbre en dysfonction est une vertèbre à sa place. Mais les patients sont impressionnés par un éventuel claquement lors de la manipulation ostéopathique.

Ces bruits sont issus de la cavité articulaire ou plutôt du liquide synovial sécrété par la capsule qui l’entoure et dans lequel sont dissous des gaz : oxygène, azote et, surtout dioxyde de carbone.
"Lorsqu’on étire ses articulations, la pression de la cavité articulaire baisse, forçant les gaz dissous à revenir à l’état gazeux". Le fameux "pop" correspond en fait à une balle de gaz. Ces craquements des phalanges ou des vertèbres sont sans danger**.


Et puis, je le dis souvent, il n’y a pas DES Médecines, mais, UNE Médecine, valable dans tous les pays du monde !

Maintenant, vous avez le choix :

Aller consulter un Médecin Généraliste Conventionné Secteur I (comme votre serviteur) pour 23 € remboursés entièrement, enfin presque, puis que la Sécu retient, maintenant, 1 € par consultation dans le cadre de respect du « parcours de soin ».

Aller voir un Ostéopathe pour, arrondissons, 100 €, non remboursé, certes certaine mutuelles remboursent l’Ostéopathie, mais jusqu’à quelle limite.

Pour mémoire, pour 100 – 1 € = 99 €, on peut se payer, par exemple, un vin REMARQUABLE, un Château Léoville Poyferré 2010 (certes en primeur), le site de ce château ICI, mais pour 100 €, on ne va quand même pas chipoter pour 1 €. De façon plus pragmatique, cela peut bien aider pour faire les courses de la semaine.





Enfin, pour terminer, vu les tarifs et le non remboursement, on peut se poser la question de savoir si l’Ostéopathie n’est pas une « Médecine » de riches.



Bon dieu, mais essayons de faire fonctionner, un peu, notre esprit critique, c’est le principe de la Zététique.




Claude Serre

Source : http://www.pjf.org.uk/

 

 

 

 

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Ost%C3%A9opathie

** http://www.medecine-des-arts.com/Craquement-des-articulat...

24/09/2011

Le Pendule et la Boule de Cristal : Une nouvelle façon de porter un diagnostic médical

                     Source : http://www.gothique-boutique.eu/



Qui se souvient de Madame Soleil, égérie de la voyance, pardon de l’astrologie, de 1970 à 1980, immortalisée par le Président Pompidou, par cette réplique célèbre, « je ne suis pas Madame Soleil ». Elle animait, dans les années 1970, une émission, qui la rendue célèbre, sur l’antenne d’Europe 1.

Le Médecin Généraliste, pour peu qu’il ait une bonne écoute, peut faire un très bon voyant, même s’il porte des lunettes.

En effet, en Médecine Générale, le diagnostic médical, se fait, à 80 % par l’interrogatoire (10 % relève de l’examen clinique et 10 % des examens para cliniques que sont la Biologie et la Radiologie ou l’Échographie).

Pour les consultations qui relèvent de la Psychiatrie, eh oui, le généraliste fait bien de la cardiologie (30% de son activité) pourquoi ne ferait-il pas correctement de la Psychiatrie (je veux dire traiter les Troubles Anxieux et les États Dépressifs, tout en envoyant judicieusement au spécialiste).

Pour les consultations qui relèvent de la Psychiatrie, c’est beaucoup mieux, le diagnostic relève, à 100 %, de l’interrogatoire.

C’est pour cela que, bien souvent, je me prend à rêver, d’acquérir un pendule et une boule de cristal. Je pense que ces instruments impressionneraient beaucoup plus les gens que le stéthoscope et l’appareil à tension, trop galvaudés de nos jours.

Ne vous y trompez pas, actuellement, fleurissent, depuis un certain temps, des pratique médicales relevant de la Magie (cela a toujours existé depuis que l’homme et homme et que la femme et femme, un bon nombre de remèdes de bonnes femmes en sont l’illustration).

Qui se souvient de la laser thérapie des années 90 ?

Maintenant, la mode est à l'Ostéopathie. On se dirige, tout droit, vers le tout ostéopathique, du mal de dent au cor au pied.

Je crois savoir, que l’interrogatoire en homéopathie est assez surprenant, quand aux différents pouls des acupuncteurs cela doit interpeller, quelque peu, les cardiologues.

Si, maintenant, le Médecin Généraliste veut, à nouveau, le respect de ses patients, il doit, pour cela savoir les impressionner comme du temps de Molière : « Clysterium donare, Postea seignare, Enuita purgare » (lire le malade imaginaire).

Et si le reouveau de la Médecine Générale était dans le Pendule et la Boule de Cristal... j’allais oublier les Runes !




Source : http://le.monde.de.momo.free.fr/Accueil.htm

 

 

Quelques notions fondamentales sur les principales Patamédecines :

Acupuncture : médecine traditionnelle chinoise se base sur des concepts pré-scientifiques et vitalistes. L'acupuncture a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO le 16 novembre 2010.

Homéopathie : inventée par Samuel Hahnemann, en 1796, Médecin Allemand plus exactement, il était Saxon repose sur trois principes : la similitude, l'individualisation des cas et l'infinitésimal

Ostéopathie : Créée en 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still, l'ostéopathie est fondée sur des techniques manuelles visant à la conservation ou la restauration de la mobilité des différentes structures de l'organisme.

A lire avec intérêt un article qui passe en revue un nombre assez fascinant des médecines perpendiculaires:

http://et-pourtant-elle-tourne.blogspot.com/search/label/patam%C3%A9decine

Référence :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Acupuncture
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hom%C3%A9opathie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ost%C3%A9opathie

23/08/2011

Myr et Myroska

Myr et Myroska



Myr et Myroska est un couple de vedettes internationales du music-hall des années 1960.

Ils se sont produits avec un grand succès un peu partout dans le monde durant les années 1950 à 1970.

Leur numéro inspira à Pierre Dac son sketch fameux avec Francis Blanche : Le Sâr Rabindranath Duval (1957).

Myr et Miroska terminaient invariablement leur spectacle par la formule : « S’il n’y a pas de truc c’est formidable, mais s’il y a un truc, reconnaissez que c’est encore plus formidable. »

D’après Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Myr_et_Myroska

A leur retraite, ils se retirèrent dans leur maison à Castets en Dorthe, en Gironde, à 53 km au sud-est de Bordeaux.

Le spectacle est aujourd’hui repris par Edouard et Sarah.


Le SIXIEME SENS Show Fort Insolite Insolent par tabarin41

Il parait que l’enregistrement le plus célèbre du sketch de Pierre Dac et Francis Blanche eut lieu après un repas… bien arrosé.





Référence :


http://www.parano.be/bbs/propa/ESO/2010/624265.php
http://edouard.et.sarah.free.fr/myr.myroska.htm
http://culture-ruquier.over-blog.com/article-le-jeu-des-v...
http://edouard.et.sarah.free.fr/transmissionmedias.htm



05/06/2011

Baroque Flamenco - Deborah Henson-Conant - Electric Harp

27/05/2011

Victor Molev et les images ambigues

Les images ambigues ou illusions d'optique sont des fausses perceptions visuelles qui laissent libre cours à notre imagination.





A voir :

Le site de Victor Molev : http://www.victormolev.com/ 

http://unmetiercasappend.hautetfort.com/

30/04/2011

Pieds de porc panés avec son jettage d'ail extrudé et son filet de vinaigre à l'ancienne




J'ai retrouvé, de mémoire, cette recette, une recette ancienne familiale d'une arrière grand mère. La magie culinaire aidant, le goût de la recette que faisait cette aieulle fut retrouvé, une sorte de miracle, un régal pour les papilles.

La triperie reviens à la mode (merci Monsieur Coffe), c'est trés bon et c'est pas excessif, c'est le mois que l'on puisse dire, comme prix.

Il vous faudra

- pieds de porc panés (2 à 4 par personnes)
- ail
- pour le vinaire à l'ancienne : Soit... du vinaigre à l'ancienne, soit un mélange vinaigre de vin et vinaigre balsamique (on retrouve le goût "A l'Ancienne")

Prendre les pieds pannés, presser, dessus, de l'ail au presse ail puis verser le "Vinaigre à l'ancienne" de façon à ce que le pannage absorbe bien le vinaigre.

Mettre au four, en position grill, sous le grill, thermostat maxi (250) laisser dorer (environ 5 minutes, à partir du moment ou le four est chaud, naturellement).


A déguster avec un vin blanc sec bien frais ou un rosé bien frais.

Bon appétit.

29/04/2011

Tho-Radia, le premier médicament radioactif




"Avant que les effets biologiques des radiations ne soient connus, des médecins et des sociétés attribuaient aux matières radioactives des propriétés thérapeutiques : le radium, en particulier, était populaire comme tonifiant, et fut prescrit sous forme d'amulettes ou de pastilles. Marie Curie s'est élevée contre cette mode."

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Radioactivit%C3%A9


Tant et si bien que, bien après leur décès, les ossement de personnes ayant pris de la poudre de Tho-Radia furent trouvés radioactifs.

On connait maintenant l'utilisation en médecine de médicaments radioactifs, comme l'Iode radioactif dans le traitement des cancers de la Thyroïde (pathologie que l'on guérit maintenant).

On peut dire, en quelque sorte, que le Tho-Radia fut le premier médicament radioactif.

 Il faut toujours se méfier des pratiques magiques.

Il n'y a pas que dans les progrès scientifiques que l'Homme sait montrer son immagination, Il le fait trés bien, aussi, dans a recherche du profit.

 

Un article à lire (et à méditer) : http://www.dissident-media.org/infonucleaire/radieux.html

 

Quand la "Médecine Magique" ne nuit pas, passe encore, mais quand ce n'est pas le cas...

 Par précauton, il vaux mieux fuir toutes les "Médecines Magiques", les médecines non éprouvées et non prouvées.

24/12/2010

La valeur éducative du Père Noël

J'aurais tendance à modérer un peu les propos tenus en début de la vidéo, malheureusement tout n'est pas rose toujours, quand aux gens, ce ne sont pas toujours des "gens bons".

Il faut peut être, sans dépoétiser les choses prévenir assez tôt, mais pas trop, ses enfant, pour leur éviter certaines déconvenues.

De ce point de vue, la découverte, par l'enfant de la non existance du Pére Noël, a, certainement une trés bonne valeur éducative.

Au fait, à quel âge n'avez-vous plus cru au Père Noël ?



 

A lire et à méditer : www.fauteusesdetrouble.fr/

27/10/2010

Une utilisation inattendue du sthétoscope

 

Trouvé sur le Blog  "Balade dans la vigne - Journal d'une vigneronne", une utilisation fort astucieuse du sthétoscope.

Lors de la fabrication du vin, le sucre du moût est transformé en alcool par fermentation (grâce aux levures). Le processus de fermentation dégage du gaz carbonique (CO2). C'est cette libération de bulles de gaz que permet d'écouter le sthétoscope.


Une utilisation pertinente que n'aurait pas renié René Laennec, l'inventeur du sthétoscope.

 

 

René Laennec, l'inventeur du sthétoscope

23/10/2010

Des Images ambiguës au test de Rorsach

première planche parmi les dix du test de Rorschach




Les images ambigues ou illusions d'optique sont des fausses perceptions visuelles qui laissent libre cours à notre imagination.

Des images ambigues aux images subliminales, il n'y a qu'un pas.

Des images ambigües, Hermann Rorschach en a tiré son test, en 1921, le test de Rorshach.



deux vidéos traitant des illusions d'optique


Message Subliminal et Illusion D'Optique
envoyé par polobylimsa. - Films courts et animations.

 





Sites traitant du sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Canard-lapin

http://therese.eveilleau.pagesperso-orange.fr/pages/delices/textes/variations.htm

www4b.ac-lille.fr/~condorcetlens/

www.volcreole.com/forum/

http://sante-medecine.commentcamarche.net/

 

20/10/2010

Comment réparer un CD ou un DVD rayé

Vous le comprendrez rapidement, il n'y a, hélas, pas de solution miracle.

 

 

Par contre vous pouvez toujour manger le cornichon (où est d'ailleur le cornichon dans l'histoire).