Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2014

Conte de Noël : La part des anges

 

En cette période de Noël, je vais vous conter une bien belle histoire étrange, mystérieuse et, malheureusement fort méconnue : celle de la part des anges.

La, nativité parle uniquement du petit jésus de la vierge Marie et de Joseph. Tous étant réfugiés dans une crèche, à même la paille, le petit Jésus étant réchauffé par le bœuf.

Mais, personne ne parle de la part des anges dans ce conte merveilleux qu’est Noël…

Non, ne rêvez pas, la part des anges n’a rien à voir avec la Noël.

C’est une histoire beaucoup plus prosaïque.

Elle est purement scientifique.

Lors de la vinification, dans les chais, la première année, le vin est absorbé par le bois de la barrique et son niveau diminue, c'est ce que l'on appelle la part des anges. On complète donc cette perte par ce que l’on appelle l’ouillage. Cela a, en outre, l’intérêt de le protéger contre l’acinétobacter, la bactérie qui transforme le vin en vinaigre.

Cependant, il existe une exception. Dans le Jura, le fameux « Vin Jaune », utilise cette méthode de la part des anges, mais en utilisant un voile de levure protecteur qui permet d’obtenir ce vin atypique.

Certes, cette histoire est bien moins passionnante qu’un conte de Noël, mais c’est grâce à ces deux notions de « la part des anges » et de « l’ouillage » que l’on peut servir de très bons vins sur les tables pour les festivités de Noël.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël.

 

Handel - Messiah oratorio HWV 56 / "For unto us a Child is born" (Stephen Cleobury)

03/12/2014

Je vous annonce la mort d'un Blog

Crédit Photo : http://www.1-referencement.com/

 


C’est toujours dur d’annoncer la mort d’un Blog.

En effet, comme dans la vie, les Blogs évoluent dans le temps, ils naissent vivent, meurent et tombent dans l'oubli.


Crédit Photo : https://blutriskell.wordpress.com/tag/morte/

Un Blog nait, tout petit nourrisson, tout fragile, grandit, atteint sa maturité, puis, au fil des temps, l’auteur, commence à s’user, le Blog vieillit et baisse dans les "sondages". Ce qui décourage encore plus son auteur qui cesse sa publication.

Le Blog est mort.

En effet, le temps s'écoule. Le tic tac de l'horloge est impitoyable.



D'après un poème de Charles Baudelaire


Dans un de mes articles : "Bigard et le Docteur Sangsue", Je citais un des un des premier Blog Médical majeur, "Grange Blanche le blog d'un cardiologue" qui eu l'immense mérite de recenser tous les Blogs Médicaux d'une part et d'avoir l'idée géniale de créer le "Carnaval des Blog Médicaux" : Une joute d'articles entre les différents Blogs Médicaux qui voulaient bien y participer, nous étions un peu moins d’une dizaine, et ce à trois sessions, au moment du carnaval, bien évidemment, c’est là que l’on peut se libérer de tous les jougs qui nous entravent.

Le Docteur Sangsue, naturellement participa à ces trois épisodes.

Ces épisodes eurent lieu sur son blog hébergé par Hautetfort, puis il créa un nouveau Blog sous le nom "Grange Blanche" sur son propre site.

Au départ, les blogs s'émerveillaient de tout ! J''avais même écris un article sur "Les marronniers et l'heure d'été" reprenant un de mes articles : "L'histoire de l'heure d'été/hiver", le principe même du marronnier, en terme journalistique : un article qui revient tous les ans et qui permet de boucler les trous du journal.

Mon Blog a été crée le 7 juillet 2007, sept ans déjà ! Avec, comme titre "Première" est resté aussi diversifié qu'avant, il est resté fidèle au cahier des charge du début des "Blogs Médicaux". Certes mon blog a mûri. Mais Il faut dire, qu'avec les Réseaux Sociaux les Blogs ont perdus de l'intérêt, voire, commencent à être dépassés. Pourtant dans un Blog le lecteur prend du plaisir à lire et l'"écrivain", bien grand mot s'il en est, à écrire. Un autre aspect méconnu, l'"écrivain" essaye d'écrire de mieux en mieux pour capter l'intérêt du lecteur, et pour cela, cela peut paraitre paradoxal, apprend véritablement à écrire de mieux en mieux, enfin, tout au moins,essaye, en tout cas il y prend un infini plaisir.

Personnellement je me force à faire des articles courts qui sont beaucoup plus captivant, car lassant moins l'attention.

Au tout début, dans les "Blogs Médicaux", il n'y avait pas que de la Médecine.

Puis apparurent les Blogs Médicaux que j'appelle "Intégristes" ne parlant que de Médecine et surtout de la relation Médecin Malade et du respect du patient, perdant parfois toute notion avec la réalité : Le Médecin existe aussi et doit savoir se faire respecter, certes avec tact et mesure.

Un Blog sortait du lot, celui de Borée, mais devant la dégradation du statut de Généraliste, de sa qualité de vie et de sa charge de travail, il dévissa sa plaque et son Blog mourut de lui même. Il raconte cela très bien dans un de ses deniers article en date du 18 mars 2013 : "Fin de partie".

Puis "Grange Blanche" évolua, surtout, vers des articles cardiologiques très pointus que les articles "grand "public" originaux et divertissants de l'ancien temps.

Mon Blog est resté fidèle à ses origines, il est resté très diversifié, dès son départ le 7 juillet... 2007 ! Sous le titre : Première. Il avait pour objectif d'alterner, Médecine, recettes de cuisine, œnologie, et articles divers, de préférences humoristiques parfois coup de gueule, parfois "scientifiques" et j'en passe… Tout ceci faisant, vraiment plutôt, un blog atypique médical, mais recensé par Teads LABS, ICI,  , dans la rubrique : Top Blogs.

Au départ, j’annonçais la couleur : "Blog atypique expérimental".

Bien sûr mon Blog a évolué, moins d'émerveillement, avec plus de "réflexion, mais autant de verve, car dans ma tête j'ai quinze ans).

La maturité d'un Blog est due à la maturité du "Blogmestre".

Malheureusement, Le " Blog d’un Cardiologue", après sept ans de publications régulières vient de mettre fin à son aventure.

Son auteur, sous le pseudonyme de "Lawrence Passemore" de son vrai nom, Jean-Marie Vailloud, vient de clôturer son Blog.

C'est la vie.

 

khaled - c'est la vie

 

Je m’aperçoit en cliquant sur le lien que son blog existe toujours, Son auteur a changé d'avis.

Il en est de même pour le blog de Borée, Borée vient à nouveau de publier .

La morale est qu’il faut toujours actualises ses liens.

25/11/2014

Poulet Basquaise Express à la Cocotte Minute Fast Cooking façon Docteur Sangsue





Ingrédients pour quatre personnes :

 -Quatre hauts de cuisse de poulet
 - Un pot de 500 g de piperade personnellement je préfère, et de loin, la piperade Baïonade*
   Site Baïonade* : http://www.baionade.com/
 - Ail congelé
 - Persil congelé

 - Une feuille de laurier
 - Poivre
 - Piment d'Espelette (Baïonade*, bien sûr)


Préparation :

Dans uns cotte minute, versez un peu d'huile d'olive, faites revenir à feu vif les hauts de cuisses en commençant par le côté peau en remuent pour empêcher que cela adhère au fond de la cocotte. Retourner une fois dorer salez peu poivrez dorez, réservez. il ne faut pas faire cuire mais dorer à feu vif, sinon on obtient, à la cuisson, une viande sèche.

Jetez le gras de cuisson puis versez la piperade les hauts de cuisse, l'ail, le persil et la feuille de laurier. Ne versez pas le piment d'Espelette, vous le saupoudrerez à la fin pour qu'il garde son goût et sa fraicheur.
Fermez la Cocotte minute, dès que le "Bitoniau" tourne, laisser cuire, au minimum de rotation, pendant 20 minutes.

Avant de servir rajoutez le piment d'Espelette, soyez prudent sur le dosage.


Accompagnement :

Personnellement, je préfère une purée nature mais on peut aussi prendre du riz thaï ou des spaghettis.


Vin d'accompagnement:

Classiquement, un Irouléguy.


Bonne dégustation sur une belle nappe basque, naturellement.



Et pour finir sur cette recette Basque une note typiquement Basque: L'Irrintzina, où "cri Basque" qui sert aux bergers basques à se signaler en montagne.

Il a toujours existé, au Pays Basque, des concours d'Irrintzina.



03/11/2014

Merci pour la pièce

 

 

Cliquez sur la carte

 Par ce bel été indien.

qui se prolonge de façon inespéré, un de mes patient de 68 ans, en profita pour amener son petit fils se balader sur l'avenue.



de grand ville.

Sa prostate le travaillant, il dit a son garçonnet, tu voit petit, pour pisser en ville, il faut payer : "l'argent n'a pas d'odeur", c'est un certain Monsieur Vespasien qui était un grand chef Romain, un Empereur, qui a tenu ces propos il y a très longtemps de cela, il a , ainsi inventé les vespasiennes. Il fit des toilette publique payantes, un impôt qui utilisait un besoin naturel obligatoire, pisser. Pour te montrer comment faire, je vais t'inviter à boire un sirop. Ça te dit gredin.

Le gredin était ravi de l'aubaine qui lui était offerte. Il ne comprenait pas trop ce que lui disait son grand père, mais la perspective de boire un sirop de fraise bien frais, par cette température caniculaire, en plein mois de septembre, après une marche harassante, était inespéré. A chacun son plaisir ; lui d'étancher sa soif, son grand père d'épancher sa vessie.

De toute les façon, le grand père lui aurait offert un rafraichissement. Il adorait ce gamin.

Or donc, ils s'assoient à la table d'un bar, une table un peu sale. Un serveur peu gracieux s'approche. Le grand père passe commande mais le serveur ne nettoie pas la table. Le grand père lui en fait gentiment la remarque celui-ci s'exécute de mauvaise grâce.

Avant de partir, le grand père de laisser une petite pièce, une piécette : 10 cent d'euros. Le gamin de dire "dis grand père que fais-tu"

"Ben tu vois, je laisse la pièce. Et tu vois plus la prestation est bonne enfin, je veux dire le service est bon plus la pièce st grosse. Plus le serveur est mauvais, comme ce monsieur, plus la pièce sera petite".

Sur ces entrefaites, Ils se lèvent et vont soulager leurs vessies, enfin, surtout le grand père.

En partant, le serveur leur dit tout haut "Merci pour la pièce".

Le grand père de répondre illico "Merci pour le service".

Le garçonnet n'était pas peu fier de son grand père qui avait cloué le bec à ce vilain monsieur.

06/09/2014

Un retour de vacances qui s'annonce très mal : Une panne Informatique cataclysmique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Je rentre à peine de vacances, vacances qui furent, d‘ailleurs, un peu mouvementées.

Bidart, beaucoup de déception, certes la petite de cinq ans et demi était, elle, bien au calme chez son grand père, des promenades, le chien Scoubidou, les courses au supermarché, Gulli, des DVD, bref,le rêve pour elle, et pour le papy.

J’avoue, par contre, moi, avoir été fort… marri.

Le Verdon plus attrayant.

Nous récupérâmes la petite, en traversant l’estuaire de la Gironde grâce au Bac Royan - Le Verdon : petite « croisière » d’une demie heure fort rigolote qui plait toujours, autant, à son âge à la gamine. Son grand père habitant près de La Rochelle.

J’ai découvert un vin, un Médoc, coté 90 sur 100 par Parker, le château « La tour Saint Bonnet », le 2012 est à 9€ la bouteille, à boire de suite. Un vin excellent !



A Saint Vivien de Médoc est implantée une ferme aquacole de gambas. Très facile à cuisiner (attention, il faut... 80 g de sel par litre d'eau). Les gambas faites maison ont un autre goût, et la chitine, l'exosquelette de ce crustacé, est beaucoup plus dure que celles que l’on trouve chez le poissonnier ou, pire dans les supermarchés. Forcément, elles ont perdues de leur fraicheur, où, été tout simplement congelées.

Dans le marché de Soulac, le frère, le commercial du château ,nous a indiqué une sorte de restaurant atypique de là bas, au Veron, au bout du monde, une sorte de guinguette.

En allant retenir la table, au Verdon, près de cette guinguette, nous sommes tombés, par hasard, sur une fête de village, un peu comme dans l’ancien temps.

J’ai dégusté une caille bien rôtie avec une superbe réaction de Maillard superbement maîtrisée à la peau sucré, le secret était en plus de la réaction de Maillard, en elle même, dans l’arrosage avec du jus de raisin blanc, c’est lui qui lui donnait tout son goût. Le tout arrosé avec un très bon Médoc, à… 10 €. Elle est pas belle la vie !

Au Verdon, je fis découvrir, à la petite famille, le phare de Cordouan dont le début des travaux par Louis de Foix commença le 2 mars 1584.



J’y ai même fait brûlé un cierge, pour la première fois de ma vie, je l‘avoue, oui, moi, l’athée le plus total, ce qui, vous le verrez, ne m’a pas du tout, mais pas du tout, porté chance, ce qui me renforce même je ne dirai surtout même pas dans mes opinions de mécréant, d’athée le plus total.

Je ne sais pourquoi : la chapelle était sublime les vitraux extraordinaires




Comparés à ceux des m… (Excusez du peu) de ceux de la restauration de la Basilique de Soulac : «Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres» qui a comme particularités, d’une part de se trouver sur une des voie de Saint Jacques (de Compostelle) par une voie longeant le littoral, le "chemin de Soulac", et, plus surprenant, d’avoir été ensevelie sous le sable pendant une assez longue période. C’est en fait Soulac lui même qui a été envahi par le sable, obligeant les habitants a migrer en 1741 vers le « Jeune-Soulac ».

Pour la petite histoire, un ami, m’a rapporté, qu’à Bordeaux, il a été attribué à Louis de Foix une toute petite rue, dans le quartier Mériadeck, autrefois fréquenté par les péripatéticiennes.

Voilà comment on récompense les compétences de certaines personnes. D’ailleurs, Louis de Foix est mort ruiné !

Toute sa fortune y passée dans la construction de son foutu phare. !

Il est mort ruiné comme Nicolas Appert, l’inventeur de la conserve, de la stérilisation, la Pasteurisation bien avant Pasteur, et du lait... concentré !

Allez, pour la route, une dans le même acabit !

Toujours d’après les dires de cet ami Bordelais.

Connaissez-vous l’histoire étonnante d’Alexis Millardet ?

L’inventeur de la Bouillie Bordelaise, cette fameuse bouillie qui lutta efficacement et assez écologiquement, contre le « Mildiou », une maladie cryptogamique, en gros, tout bêtement… un champignon.

Le principe actif de la bouillie bordelaise est le sulfate de cuivre. D’où sa belle couleur bleue.

Ce pauvre garçon, bien qu’il ait, lui aussi, à Bordeaux, une rue minable, a quand même sa statue dans le « Jardin Public », un jardin « chicos », cette fois, fréquenté par la bonne société, nous sommes, là dans les beaux quartiers de Bordeaux, là Madame, ça fait cher du mètre carré

Les agents immobiliers se régalent, là, ils touchent leurs « grosses commissions ».

Sur le bas de sa statue est gravé, à moitié effacé : « A Alexis Millardet, la vigne reconnaissante » ! La vigne, certes, oui, mais que la vigne !

Excellent, non ?

Malheureusement, J’avais mal organisé, très mon retour de vacances. Je fus pris à la gorge par le temps et les impondérables.

Vous verrez, le coup des câbles électrique fichus, c’est excellent. Songez-y, même moi, je n'y aurais jamais songé si je n’avais pas ramené « ORDIBURO » à mon domicile !

Je comptais faire changer mon disque dur (HDD), d’ancienne génération, par un disque de nouvelle génération, un SSD travaillant en « Mémoire Flash », exactement comme un Mémory Stick.

Malheureusement, je m’y pris un peu tard. Et, comme naturellement, il y eut quelques impondérables, et, que, en outre c’était sans compter avec ma RSS Box qui me crama, au dernier moment, entre les pattes !

Je fus obligé de faire venir un électricien spécialisé dans les branchements téléphoniques.

Comme moi, lui aussi trouva que mon Ordi ramait au démarrage, il me conseilla de « rajouter de la mémoire » et de voir un autre assembleur. Pourtant j’étais parfaitement satisfait du mien, qui bichonnait mes ordis depuis plusieurs années et avait même sur expertisé un portable explosé par la foudre qui, du coup, m’avait été très bien remboursé par l’assurance. En plus, l avait l’avantage d’être à deux portées de souris de mon Cabinet Médical.

Cet électricien, Il s’y connaissait bien plus en téléphonie et en Box qu’en micro informatique. Il m’apprit, cependant, à ma grande surprise, qu’une Box cherche toute seule son adresse IP, et, qu’en aucune mesure, tout paramétrage avec des lettres et des chiffres est totalement dépassé avec les Box de maintenant.

Je ramenais l’Ordi chez moi, et, OH, MIRACLE !

Une bête de course !

En fait, c’était les fils, mais surtout les interrupteurs qui étaient foutus à force d’être manipules, ces pauvres petites bébêtes !

Je filais au super marché le plus proche et achetais pour 23 € une multiprise et un fil pour alimenter la Box en continu.

Et je jetais les vieux à la poubelle. Ils devaient avoir bien plus de cinq ans.

Dans cette histoire là, je perdis quand même une semaine de boulot !

Et fis un mini Burn Out. Demandez à ma femme.

Je fus invivable.

Je préférais m’arrêtais, car j’étais « hors d’état de nuire » !

JE NE POUVAIS PLUS BOSSER !


La suite au prochain numéro.

19/08/2014

Le Pack Domino

Crédit Photo : http://abonnez-vous.orange.fr/

 

Le Pack Domino est prêté gracieusement par Orange lors d’une panne Internet.

Il permet de se connecter en Wifi (il remplace les antédiluviennes clés USB Wifi).

Le Pack Domino fonctionne, maintenant, en 4 G, ce qui est loin d’être négligeable, mais…, il y a un mais, qui est de taille. Dans certains cas, nous le verrons ultérieurement.

Dans ces cas, cela le rend pratiquement inutilisable, voire totalement inutilisable.

Eh oui, même les technologies les plus ingénieuses ont leurs limites!

Dommage, c’est quand même un outil extraordinaire !

A Grand ville, j’ai, comme test de Bande Passante Descendante, avec IT espresso, 10 Méga bits/s avec le Pack Domino !

Fascinant !

Alors qu’avec ma connexion, téléphonique filaire classique, pour un abonnement à 8 Méga, je me trainais péniblement à… 6 Méga et cela avant ma dernière panne Internet !

Je décidais donc d’acheter pour 1 € symbolique un Pack Domino mais pour un abonnement qui me liais pour un abonnement d’un an à 14 € par mois. Ce qui me permettait :

1°) De pallier une nouvelle panne Internet et surtout d’avoir, enfin, une connexion décente à 10 Méga.

2°) A pouvoir bénéficier, dans toute la France, enfin, presque partout, c'est-à-dire, dans quelques endroits limités beaucoup fréquentés, un peu comme, souvenez vous de ce temps pas si lointain du temps du début des téléphones portables où «la communication ne captait pas, faute d’antennes relais».

En effet, Lors de mes dernières vacances à Bidart, c’est très péniblement que j’ai réussi, et ce, de façon très épisodique à mon Blog, pour ce qui est de poster il en était hors de question.

Cruelle déception !

Trop loin d’une antenne relai.

Bidart n’est pas une station de villégiature assez connue, c’est d’ailleurs, un peu pour cela que je l’ai choisie, car elle est un peu à l’abri de la foule des vacanciers.

J’ai toujours pensé que le touriste tue le tourisme ;-).

Lors de ma deuxième semaine au Verdon, je n’ai même pas essayé mon Pack flambant neuf. Le technicien d’Orange qui m’avait expliqué le fonctionnement de celui-ci m’avait dit qu’au bout du bout (au trou du c… du monde) trop loin des antennes relai, rien ne passait, sauf le mouettes.

J’aime bien, aussi, le Verdon.

Car... il n’y a personne.

Quand à Soulac, c’est resté une station balnéaire encore familiale, Il y a encore peu de monde, ce qui est loin d’être le cas de Lacanau-Océan, ou, là, le Pack Domino passe du feu de Dieu !

C’est tout dire !

Eh oui, on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre, la crémière et...

Bref, le Pack Domino...

Me sert surtout…

Chez moi

A Grandville !

Ou alors, il faudrait que je change mon fusil d’épaule et que j’aille en immersion dans des lieux à foultitude touristique.

Plutôt crever !

J’aime trop la nature ma tranquillité et les restaurants simples, authentiques.

A ce propos, lors de mon séjour au Verdon, j’ai découvert par l’intermédiaire d’un vendeur de vin dans le marché de Soulac, une petite guinguette FA BU LEU SE !

Il en reste encore. Profitons en vite avant que les Bobos ne les découvrent, les dénaturent bousillent le cadre, la cuisine et fassent grimper les prix et ce de façon exponentielle.

Ne comptez pas surtout pas sur moi pour vous donner son adresse !

Désolé.

C’est comme les endroits à cèpes cela se garde jalousement ;-).

22/07/2014

Combien gagne, TTC, en 2014, un Médecin Généraliste en France

 




ATTENTION, CE SUJET EST UN SUJET QUI FÂCHE.

CAQUE FOIS QUE, DANS MON BLOG J'AI ABORDE

 

ARGENT ET MÉDECINE

 

J E ME SUIS FAIT COPIEUSEMENT INCENDIER.

 

"VOUS MÉDECINS, VOUS ÊTES DES NANTIS !"

SOUS ENTENDU

CE N'EST RAS UN MÉTIER C'EST UNE VOCATION

VOUs DEVEZ SOIGNER

 

GRATOS

 

VOILA CE MON RÉTORQUA, SYSTÉMATIQUEMENT, A CHAQUE FOIS.

 

VOUS ÊTES BIEN ASSIS

JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE LECTURE

 

 

Petit problème digne du Certificat d'étude Primaire.

Sachant qu'un Médecin Généraliste a 70 % de charges (eh oui, tant que ça !).

Sur les 23 € des "Honoraires" que vous lui payez pour son travail.

Il ne lui reste, pour vivre, que la coquette somme de... 6,90 € étonnant, non !

Sachant que la moyenne générale des actes de Médecin Généralistes Français tourne aux alentours de 20 actes par jours.

Combien gagne, en moyenne, par mois, un Médecin Généraliste Français ?

23 - 70 % x 20 x 5 x4 (6,9 €x 20 acte x 5jours semaine x 4 semaine mois)= 2760 € / mois.

Après Bac plus 8 !

Est ce vraiment rentable comme étude, même si le métier est intéressant ?

Un simple Ingénieur d'une banale école d'Ingénieur, je ne parle pas des Ponts et Chaussés, par exemple, École que je connais bien, un Ingénieur de ce type d’école "basique" gagne entre 4000 € à500 0€ après Bac +... 5 (deux ans de prépas : Math sup, Math spé et trois ans d’école d'Ingénieur) !.

Pour les Ponts et Chaussés, le niveau est, certes plus élevé, mais la rentabilité est au rendez-vous , en effet , un "Ingénieur Pont gagne en milieu de carrière.... 7000 € / mois : après seulement BAC + 5, et cerise sur le gâteau, dès qu'il intègre son École, il est payé et cotise pour sa retraite, ce qui est loin d'être le cas du Prestigieux Docteur en Médecine, qui, lui, se paye, intégralement ses études

Ah, j'oubliais, quand un Médecin tombe malade, ça arrive, après tout, un médecin est un humain,avant toutet pas un surhomme (hélas !poului et sa falmille, j'oubliais il a aussi une famille à faire becter !) eh bien, l'Ingénieur a unDélai de carennence (pendant lzquel in ne toucge pas d'INdemnité Journalière de 4 jours, alors que le pauvre con de Médecin, lui, ne touche ces Indemnités Journalières qu'au bout de...

TROIS MOIS, OUI, TROIS MOIS, VOUS NE RÊVEZ PAS

Affaires Sociale. C'est curieux, là, il n'y a pas de manque de vocations, vous ne trouvez pas ça un peu bizarre ?

Plus inquiétant, seulement 10 % des jeunes Thésès (Étudiants en Médecines ayant passés leur Thèse) s'installent en Médecine Libérale.

Les rats quittent le navire !

Cela commence à inquiéter quelque peu le Conseil National de l'Ordre des Médecins.

Pendant ce temps là, au Ministère des Affaires Sociales, on expédie les affaires courantes.


Money - Pink Floyd - 1973 - Cliquez sur le lien.

04/07/2014

Médecin d’État Civil Adjoint à la Mairie




Je ne peux résister à la tentation de publier une réponse à alain, suite à mon post Épaulé Jeté
 
@ alain - pile-poil ta référence BD de Pierre Tombal.

Elle me servira, plus tard, pour illustrer la narration de mes aventure macabres en tout début de carrière libérale.

Il faut que tu sache, pour ta gouverne, que J'ai eu un début de carrière pour le moins original.

Il n'y a qu' à moi que ce genre de chose arrive !

J'ai débuté ma "brillante"  carrière en tant que Médecin Généraliste, ça on s'en douté ! Mais, aussi, en tant que... "Médecin d’État Civil Adjoint à la Mairie", pour une aumône, certes, mais, ne dis-on pas : "les petits ruisseaux font les grandes rivières".

Le poste de "Chef' était occupé par... un ancien maire , ah, les privilèges !

Derrière ce titre ronflant, se cachait une réalité un peu surprenante mais bougrement efficace.

Cela consistait, pour une poignée de dollars, une petite poignée, faut pas rêver, on est loin des fausses factures, là on en est à des années lumières, cela consistait donc, à faire les Constats de Décès à domicile, hélas. c'est dommage, on ne peut transporter les morts au cabinet, cela m'aurait bougrement simplifié la vie !

En effet, le Constat de Décès n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale, et puis quoi encore, la sécu rembourse la maladie, pourquoi pas la thanatopraxie. Ce dispositif astucieux, permettait, ainsi, de faire bouillir la marmite d'un médecin retraité et d'un jeune Médecin débutant, payé par la Mairie, tout en empêchant que le Médecin Généraliste du patient travaille Gratos. Le Systus Médecin d'état civil fonctionnait en binôme, bien évidemment car si l'un deux tombait malade, c'est l'autre qui prenait la relève. En fait, c'est moi qui me tapait tout le boulot.

J'avais hérité ça du Médecin à qui j'avais racheté la clientèle, pardon, cela s'appelle : "droit à présentation de clientèle". Ne jamais parler Argent en Médecine, ça pue !

Le Médecin  à qui j'avais versé le "droit à présentation de clientèle" m'avais dit, texto, "cela peut permettre de gagner de la clientèle".

C'est faux ! Je n'ai jamais rien gagné, si ce n'est toujours remplir ce fichu petit certificat bleu, maintenant il est grand et blanc.

Les temps changent, les morts restent.

Je n'ai vu que des saloperies à la Céline, à ne surtout pas pas confondre avec son pseudo homonyme, on n'es pas du tout dans le même registre, seulement une à deux année lumière.

Une petite énumération, dans le désordre, des choses les plus marquantes, les plus horrible que j'ai vu lors de ce petit exercice très formateur, encore appelé, à tort, mais un peu flatteur, Médecin Légiste .

Un suicide chez une gamine de 12 ans  autopsiée sur la demande de la famille, une femme 80 ans trouvée morte dans un coin de cuisine un peu sombre  "à l'ancienne'", morte, vraisemblablement, depuis deux jours, pas plus ça aurait senti, elle avait le nez totalement déformé, un peu à la Lino Ventura, vous savez, cet acteur célèbre qui eut une première carrière de lutteur professionnel et qui avait... le nez de guingois.

 

Ah, j'oubliais, je suis , aussi, entré au Carmel. Surprenant. Un Ordre Chrétien ou les sœur, les carmélites ont fait vœux d’isolement absolu. Inutile de vous dire que les vocations, de nos sont de plus en plus rares. Le carmel est toujours situé eu plein centre de la commune où je sévis mais son patrimoine foncier a nettement fondu. une résidence  a poussée comme un champignon, puis un ensemble immobilier, il faut dire que c'était tentant. Je vous décris la scène lors de mon unique "entrée au Carmel". Vous entrez, vous ne vous ne voyez personnes. Si quand même uns sœur délégué vous emmène dans une une sorte de chapelle ou le corps de la défunte sœur est allongé. Selon la tradition du Légiste, vous soulevez la paupière pour regarder si le réflexe cornéen est aboli, un des signes le plus simple*, tiens, elle porte des lentilles de contact, il y a des bulles sous les lentilles, je ne vois pas sa pupille, bon de toute façon sa peau est froide, allez hop, elle est morte, au certif, j'ai pas que ça à foutre moi.

Pourtant c'est original cet endroit, c'est pas tout les jours qu'on a le privilège d'entrer dans des lieux comme ça, cela fait partie des très rares avantages de ce métier.

Si l'on peut parler de métier.

Quand j’étais au lycée, j'avais un professeur qui nous disait que cela ne servait à rien de redoubler  car lycéen ce n'étais pas un métier car il n'y avais pas de retraite.

Le Médecin d’état Civil ne perçoit pas de retraite, donc, Médecin d’état Civil ce n'est pas un métier.

Même dans la mort, existe la notion de différence de classe sociale. Le hasard fait bien les choses. Le même jour, je vous le jure je n'invente rien, c'était par un chaude journée d'été, même cause de décès : rupture de varice œsophagienne, mais pas la même étiologie, l'un sordide, cirrhose, du sang partout corps à même le sol entouré de bouteilles. L'autre, cancer du foie, corps dans un lit médicalisé dans une belle maison bourgeoise entouré de la famille en pleur. Il m'a même été offert le café avec une cuiller en argent.

Je n'ai jamais rien gagé en clientèle, ou alors j'ai pas su y faire, tout comme Céline.

C'est avec soulagement que, incidemment, j'appris, que le "Chef" était mort, j'envoyais, alors avec   perfidie, à  Monsieur le Maire, ma lettre de démission. Je lui disait que j'étais vraiment désolé mais que, pour des raisons personnelles impérieuses, je me voyais contraint de devoir cesser mon activité de Médecin d’état Civil qui m'avait tant apporté et que c'était avec beaucoup de regret que je quittais le navire.Monsieur le Maire me remercia de mes bon et loyaux services et se montra, très déçu de ma démission, c'est tout juste s'il ne versa pas une larme.

 

*Diagnostic clinique de la mort cérébrale.


Au fait, connaissez vous l'origine du mot croque mort ?

 

10/03/2014

La petite histoire de l'origine des vaccinations



La Variolisation :

Dès le XI° siècle, les Chinois pratiquaient la variolisation. C'est le premier ministre Wang Dan qui après la perte d'un de ses fils de la variole avait convoqué divers praticiens de toute la Chine pour mettre au point une prophylaxie. Un moine taoïste apporta la technique d'inoculation qui se diffusa progressivement dans toute la Chine. On faisait inhaler de la poudre de croute de pustule de varioleux avec un petit tube en cuivre. La pratique s'est progressivement propagée le long de la route de la soie. En 1701, Giacomo Pylarini réalise la première inoculation à Constantinople. La technique est importée en Occident au début du XVIII° siècle par Lady Mary Wortley Montagu la femme de l'ambassadeur d'Angleterre en Turquie.


En fait, c'est Lady Mary Wortley Montagu qui a ramenée, de l'Empire Ottoman la technique de la Variolisation en Angleterre. En Chine, cette technique servait, comme nous l'avons vu, depuis fort longtemps, étudiée d'après certains, dans un premier temps pour immuniser de la variole, les... péripatéticiennes pour qu'elles n'aient ni le visage ni la peau du corps abimée dans le seul but de bien présenter, mais ce n'est que la petite histoire.

La Vaccination :

Le 14 mai 1796, Edward Jenner, chirurgien de son état, inocule, la picotte à James Phipps, un jeune garçon de huit ans, avec le contenu des vésicules de vaccine de la main de Sarah Nelmes, une trayeuse qui avait contracté la vaccine (surnommée picotte, une sorte de variole atténuée) transmise par une vache nommée Blossom.
En fait, un agriculteur du Dorset, Benjamin Jesty, a réussi à induire une immunité artificielle chez sa femme et ses deux enfants avec la vaccine au cours d'une épidémie de variole en 1774, mais ce n’est qu’après les travaux de Jenner, une vingtaine d'années plus tard, que le procédé a été largement compris. En effet, il est généralement admis que Jenner n'était pas au courant du succès de Jesty et est arrivé, indépendamment, aux mêmes conclusions.

C’est pour cela que cette méthode s’appelle Vaccination qui vient du mot latin vacca qui signifie vache.

La variole a été totalement éradiquée en... 1980 !



La découverte des diverses vaccination est une autre histoire

Conclusion :

La vaccination due à Jenner mais inventé bien avant par les Chinois (la Variolisation) est l'acte médical qui a été le plus efficace de toute l'histoire de la Médecine (depuis la variole a été éradiquée grâce à Jenner). Les vaccins sont de loin les médicaments les plus efficaces, bien plus que l'invention" de la Pénicilline par Flemming, Chain et Florey dans les années 1940, pour ne parler que des pathologies infectieuses.



Références :

Variolisation : http://fr.wikipedia.org/wiki/Variolisation
Vaccination : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccination
Edward Jenner : http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Jenner

et

de votre serviteur :

http://unmetiercasappend.hautetfort.com/archive/2009/02/0...

 

Ceci est la version 2.0 remastérisée et améliorée de cet article.

Pour mémoire Windows 8 en est à la version 6.2 de Windows (et pas la version 8, comme on pourrait le croire).

14/02/2014

Burlesque

Mon post précédant m'a fait songé au "New Burlesque" que j'ai tendance, avec erreur, à appeler Burlesque. En effet...

Le « new burlesque »est une notion purement américaine décrivant un certain style de striptease.
Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Burlesque.

Ce type de spectacle ne se veut pas vulgaire bien que pris au premier degré... En fait, c'est un pastiche humoristique incisif empreint de dérision avec une véritable mise en scène originale et décapante ; il est accompagné, souvent, d'une note rétro. Bien évidemment, la musique se doit d'être à la hauteur, gaie, rythmée et entrainante, ce qui incite les spectateurs à réagir de façon plus démonstrative.

Le New Burlesque se moque, un peu, du striptease traditionnel.

Il n'y a, absolument jamais, de nu intégral, et le bout des seins est, toujours, couvert.

Bref, un effeuillage humoristique accompagné d'une musique syncopée.

A noter qu'il existe des festivals Burlesques.

Une des danseuses, contemporaine, les plus connues, de Burlesque est Dita von Teese.

Ce n'est pas elle que j'ai choisi pour illustrer ce post, car je trouve cette vidéo particulièrement démonstrative.




ALBADORO SOUP

01/02/2014

Tétines ou Pis de vache, mamelles persillade façon Docteur Sangsue

Crédit Photo : albums-photo.net


Les mamelles font partie des abats où triperie. Elles font partie des abats blancs (par opposition aux abats rouges, comme le foie, par exemple).

Fort prisée par l'homme des caverne (car très tendre) elle atteint des sommets, aussi, au moyen âge. La triperie, de nos jours, après une période de perdition (aggravée par la crise de la vache folle), fait, timidement, sa réapparition ; on en trouve même, actuellement, dans certains supermarchés, j'ai la chance d'en avoir un près de mon cabinet.

Pour ce qui est de la mamelle, faut-il encore en trouver... Sinon, essayez d'en commander chez votre boucher.

Les tripiers se font rares de nos jours.

Préparation :
Découpez les mamelles en tranches d'un centimètre, âmes sensibles s'abstenir.

Cuisson :
faites revenir, à la poêle, les mamelles sur les deux faces.

Salez poivrez.

Puis, comme tous les abats, ce plat est fade. Il convient de le relever en le déglaçant au vinaigre de vin du vinaigrier (sinon on peut mélanger à égalité vinaigre de vin et vinaigre balsamique) et de terminer la cuisson par une persillade.

La texture est spongieuse à souhait* !

Vin d'accompagnement :
Pour supporter l'acidité et vu l'abat, il est conseillé de déguster ce plat avec un vin blanc sec frais (à 10 °C) mais pas trop sec (ah, un cépage muscat des Pays d'Oc, de la cave de Tautavel par exemple !).

Bon app.

 

*forums.supertoinette.com.


Vache Folle

 

Si vous êtes intéressés par tous mes articles sur la cuisine, c'est ICI.

 

06/12/2013

Haendel Messiah Trouble Bipolaire et créativité

Les deux visages de Janus illustrant parfaitement le Trouble Bipolaire.




Il y a des jours ou le moral n’est pas trop au rendez-vous. Mais…

Il y a des jours bénis où l’on tombe sur des merveilles.

Dernièrement, sur YouTube, je suis tombé sur une pépite, « le Messie » de Haendel en version intégrale par "The Choir of King's College, Cambridge" accompagné de "l’Academy of Ancient Music". Je l'ai téléchargé, en toute légalité, avec le petit soft HD YouTube downloader déjà cité dans mon blog.

Purement divin.

En ces moments où Noël approche, "Le Messie" tombe bien.

Il faut savoir que le Trouble Bipolaire est une pathologie du cerveau qui atteint en quelque sorte le thermostat régulant l’humeur. Cette pathologie atteint les hommes à part égale avec les femmes. Les patients atteint de cette pathologie ont des « sautes » d’humeur pouvant aller de l’exaltation (Hypomanie voire carrément Manie) à la dépression (État Dépressif Majeur) pouvant déboucher sur une dépression très importante (Mélancolie).

Il a été établi un rapport entre Trouble Bipolaire et créativité. Un certains nombres d’artistes de compositeurs ou écrivains célèbres sont ou furent atteint de Trouble Bipolaire. Confer un de mes ancien post en référence à un article trouvé sur le site www.bipol.com.

Paradoxalement, il semblerait que la peinture aurait tendance à protéger vis-à-vis de la bipolarité.

Heandel était atteint d’un Trouble Bipolaire, il composa « le Messie », en état hypomaniaque, en… SIX jours seulement (il ne dormait quasiment pas la nuit). Le résultat est là, une musique divine, envoutante, des cœurs de toute beauté se fondant avec la musique et cela de façon magique.

Un pur moment de bonheur.

Un petit extrait du Messie de Haendel "For unto us a child is born" pour vous mettre l’eau à la bouche et illustrer mes propos.


Handel -<Messiah>oratorio, HWV 56 / "For unto us a Child is born"

 

Références bibliographique :

"De l’exaltation à la dépression: confession d'une psychiatre maniaco-dépressive", Éditions Robert Laffont, 1997, (ISBN 2-221-09930-3) (Kay Redfield Jamison)

"Touched With Fire" publié en 1993 aux États-Unis mais non traduit en français (Kay Redfield Jamison).

15/11/2013

Halte au lapinisme

Crédit Photo : http://jeuxsoc.fr/jeann

 

 

"Plus un chien est grand, plus il fait de grosses crottes". (Proverbe Chinois).

 

Je me permets de répondre à deux commentaires concernant mon dernier post "La palombe et le sanglier".

Ces deux commentaires m'ont procuré énormément de plaisir à les lire.

Je pars du principe que les divergences d'opinions peuvent être rudes mais doivent être constructives et, surtout, permettent de passer d'agréables moments.

Merci Artémis pour tes précisions juridique pour le moins... "précises". Cela caractérise bien la démarche juridique quasi scientifique (en fait, l'application d'une logique scientifique) bien que le droit touche les sciences humaine.

Laurence, je ne voudrais pas me fâcher avec toi, j'ai parfois un parler maladroit et un certain manque de culture, voire un manque certain, ma culture, hélas est autodidacte et présente donc des trous à l'emporte pièce parfois d'une profondeur déconcertante.
Je suis, cependant, un adorateur, et un admirateur, de la vie en général et du génie déployé par Dame nature pour arriver à faire vivre en harmonie des espèces hostiles entre elles (l'Homme en est une racaille par son savoir, son pouvoir et, surtout, son intérêt).

Mais je pense connaître un peu la Biologie, c'est elle, c'est mon amour pour elle, qui m'a amené à faire de la Médecine.

Merci Laurence de m'avoir appris ce mot agrainage, je le répète, maque de culture. Je connaissais le mot élevage indispensable pour le lâcher de faisans qui est effectivement une façon pour le mois "particulière" de chasser. Ce lâcher me fait songer au sketch des inconnus sur "la chasse à la Galinette cendrée", qui donne une image des chasseurs un peu "space".

Effectivement, il ne faut pas confondre torchons et serviette, mais cela me semble un peu surprenant de nourrir une espèce nuisible en voie d'explosion, sans que la chasse suive.

J'ai omis, dans mon "articulet", un point essentiel de l'écologie, l’Écologie juridique. Pour moi, elle est aussi sérieuse et importante que l’Écologie scientifique. Elle est très importante car, dans la mesure du possible, hormis les pression des lobby politiques locaux généraux mais aussi de la mouvance des associations écologistes et des partis écologistes officiels ou rattachés pour la "bonne" cause. Tout cela étant chapeauté par le "Gouvernement européen", l’Écologie juridique essaye d'empêcher des débordements trop importants.

Le "Gouvernement" européen a des directives qui ont, parfois des effets surprenants et comiques.

Il m'arrive, parfois, d'avoir, dans mon cabinet médical feutré, des consultations franchement marrante. Je soigne une patiente, juriste à la DDE, elle s'occupe de ce qu'il reste à l’État, c'est à dire pratiquement plus grand chose, elle s'occupe des routes et des autoroutes. Je dis le peu qu'il reste car pratiquement tout a été concédé à des grands groupes privés (attention à l'augmentation du prix des péages et quid de l'entretien) naturellement, toute l'infrastructure à été effectuée par l’État Français.

Cette patiente me raconta qu'une petite grenouille protégée dévia considérablement le tracé d'une autoroute, sous la pression d'une association écologiste grâce à une directive européenne. Bon, je sais, il est nécessaire de préserver cette espèce, mais pour les habitants d'un village ou d'une partie d'une ville, on ne s'embarrasse, sans aucun scrupule, d'une telle considération.

Autre fait plus comique, elle me raconta, un jour béni, qu'elle s'occupait d'un contentieux avec des lapins.

 -Des lapins !

lui dis-je estomaqué. Avec elle je m'attendais, désormais, à tout. Je m'attendais à la voir convoquer dans son bureau Jeannot lapin avec son béret en paille et sa carotte au bec. Que nenni, c'était une horde de lapins qui, non chassés au furet par son administration, proliféraient de façon dramatique.

Ils n'avaient pas besoin d'agrainage , ils se servaient dans les champs voisins au grand dam des agriculteurs qui assignèrent l'administration. Ma juriste géra donc la famille nombreuse Jeannot lapin ou plutôt ses générations florissantes.

Faute de maintient de la population "Lapinienne", ma patiente a perdue face aux avocats de la partie adverse, et son administration fut condamnée à verser (nous indirectement) une somme rondelette aux agriculteurs "dégrainés".

Halte au lapinisme, pourquoi ce titre ?

Il est de très mauvais goût de préconiser, de nos jours, une quelconque théorie ayant trait au Malthusianisme écologique.

Cependant, il n'y a qu'à ce souvenir de la politique nataliste des années 50 qui retarda de façon importante l'arrivée de la pilule et de ce sacrilège, pour certains, que fut l'avortement (hélas, entre de maux, il faut choisir le moindre) ce qui eut, quelque peu, des effets délétères.

Une théorie contre celle du Malthusianisme pur dit que l'homme s'adapte à tout changement important dans sa croissance démographique (l'utilisation de la culture intensive permettant de nourrir la population). Dans les années 50, pour améliorer la qualité de vie et détruire les taudis puis dans les années 60, face au rapatriement et à l'afflux important des "pieds noirs" (un flux d'immigration expérimental massif mal vécu par certains "bons" Français, vis à vis, pourtant, de leur compatriote) C'est suite aux idées et aux travaux expérimentaux de cet architecte de génie, Le Corbusier, que l'on entassa les gens dans des habitations en hauteur ce qui permis d'augmenter de façon drastique le "taux d'habitant / m²"... Et la création des citées si communes de nos jours.

Tout cela en déformant allégrement l'esprit de Le Corbusier qui œuvrait pour le bien être des habitants.

Je n'en veux pour preuve la surprise que provoque la visite de la cité Frugès, à Pessac, près de Bordeaux. Le Corbusier était un visionnaire (ses baies vitrées illuminent le séjour), certes ses terrasses (importées des pays du Maghreb) furent discutable dans une région avec trois mois d'été et beaucoup de pluie. Le Corbusier avait, aussi, un côté humaniste ses appartements étaient des lieux de vies dans cette cité (qui était ouvrière, au départ) pas mal de ces appartements sont toujours habitées de nos jours.

Ces citées sont quasi invivables pour leurs habitants ! Certaines en voie de rénovation, la plus part en voie de démolition.

Une chose est certaine la terre n'est pas extensible, on peu construire encore sur la mer, mais le taux de déjections humaine (pipi caca) est quasi constant pour un individu et ce quelque soit sa race, et puis tôt ou tard, les homme se taperont dessus faute d'espace et de qualité de vie suffisante.

Face à Malthus décrié, il y a Darwin  qui est plus tendance.

Attention cependant, si l'on applique la théorie de Darwin, à ne pas tomber de l'arbre où l'on est niché tout en haut.

C'est vrai, on est bien loin de la palombe, mais assez proche, cependant, de Jeannot lapin.

Cependant, si j'avais intitulé ma "fable" "Le lapin et le sanglier", il n'y aurait eu aucun charme, aucune originalité et nous n'aurions pas le plaisir de débattre ainsi.

Laurence, j'aime beaucoup te lire, j'espère que tu continuera à venir sur mon blog mais j'espère, surtout, ne pas t'avoir choqué par mes propos parfois, un peu, décousus.

 

 

 

In fine,  ATTENTION, DANGER !

"Plus un chien est grand, plus il fait de grosses crottes". (Proverbe Chinois).

 

 

22/10/2013

Le vieux réveil

Crédit Photo : http://www.momentanementdisponible.com/


J'ai le bonheur d'avoir en ma possession un vieux réveil digital qui a comme caractéristique particulière d'avoir été acquis par ma belle mère lors d'un achat de vêtement par correspondance. Un beau cadeau. Un cadeau utile et... résistant puisqu'il a passé l'épreuve du temps. Il est toujours là… quarante ans plus tard. Enfin...

C'est d'abord ma femme qui, le volant à sa mère, se l'est appropriée, puis moi, à mon tour.

Dernièrement, après plusieurs chutes multiples sans aucunes conséquences fâcheuses apparentes, il se bloqua.

J'en fus fort contrit.

Je le débranchais et le mis dans un coin.

Puis dans un sursaut d'espoir, dans un dernier acte désespéré pour sauver ce fidèle serviteur, je le rebranchais et lui donnait une claque sur le dos, et bien, vous me croirez si vous voulez...

Il reparti !

Pour clôturer ce petit post sur ce vieux réveil, je vais vous faire partager un bref morceaux d'un musicien qui fait partie de mon panel de mes auteurs préférés, François Couperin. Le choix de ce morceau n'est pas innocent, le réveil-matin.

03/08/2013

EPITOMAX*, un médicament à plusieurs casquettes tout comme le VIAGRA*

Crédit Photo http://www.conseilsmarketing.fr/

L'EPITOMAX* est un médicament ayant eu l'AMM (autorisation de mise sur le marché) en 1998 par les Laboratoires Jansen-Cilag dans l'indication de l'épilepsie et de la prévention des crises de migraine. Il est utilisé, aussi, avec quelques résultats très prometteurs par  certains psychiatres, comme normothymique en adjuvant d'autres normothymiques dans le cadre du Trouble Bipolaire, dans ce cas, d'autant plus qu'il a, comme effet secondaire, le fait de'induire une perte ponérale alors que les autres médicaments dans le Trouble Bipolaire en font prendre. Un autre effet collatéral est une diminution nette vis à vis de la consommation d'alcool. Dans ces deux cas, l'EPITOMAX* est utilisé hors AMM.

L'EPITOMAX*, a ceci d'intessant : dans l'épilepsie on connait son mode d'action, mais pas dan les autres cas qui ont été découverts fortuitement.

L'EPITOMAX* fait partie de ces médicaments dus au hasard de l'observation clinique comme :


 - PENICILLINE  Antibiotique (aprèla découverte des colorants comme le 606 qui traitait, pour la première fois, la Syphilis).
 -RIMIFON        IMAO (premier antidépresseur) (antibiotique anti tuberculeux au départ).
 - LITHIUM        Premier normothymique dans le Trouble Bipolaire.
 - VIAGRA        Trouble de l'érection (Anti hypertenseur au départ).


Le hasard, parfois, fait plus que ne fait la science.

25/07/2013

"Los Escotes de Alicia", un blog de photographies amusantes, inventives et coquines

 



Actuellement, fait fureur sur le Net, un blog original, celui d'une personne se faisant appeler Alicia Young. Cette personne tient un blog : "Los Escotes de Alicia", ce qui, traduit de l'espagnol, donne : "Les décolletés d'Alicia", cela définit exactement le profil de ce blog.

A ce jour, le blog d'Alicia Young a reçu plus de quatre millions de visites depuis sa création.

Alicia Young dépose sur son blog une, voire, deux photos par jour de sa poitrine. Attention, des photos soft, type décolletés, pour faire honneur au nom du Blog ; des photos sexy, amusantes avec une vraie mise en scène. En anglais, on utiliserait le mot teasing. voilà, quelque part, Alicia nous taquine, Alicia joue avec nous, mais en plus nous avons droit à une vrai photo, une photo qui a une âme, une photo construite, mise en page, scénarisée, digne d'un photographe professionnel, d'ailleurs... N'est-ce pas un photographe professionnel, je me pose, parfois, la question, mais ce n'est qu'un pur fantasme. En tout cas, que d’imagination !

Si l'on voit le décolleté d'Alicia, jamais on ne voit son visage.

Ce qui est fascinant, dans ces photos, c'est, je me répète, son imagination infatigable.

09/07/2013

Pour s'amuser, un brin de culture ne nuit pas

Professeur Louis-Camille Maillard


GROUIKKK !

Une visiteuse médicale me présente le tout nouvel anticoagulant, le XARELTO*, qui n'a pas l'inconvénient de faire une surveillance du contrôle du taux d'anticoagulation par prise de sang (PREVISCAN*), celui-ci fluctuant tout le temps. LE médicament le plus dangereux de tous (celui utilisé dans la mort au rats).

Ce médicament à l'indication dans la phlébite et la FA (un trouble du rythme cardiaque qui peut provoquer des caillots qui peuvent remonter au cerveau). Mais pas dans le remplacements des valves cardiaques métalliques.

Je lui raconte qu'un de mes patients qui avait une FA et un remplacement valvulaire aortique et précisait que son cardiologue lui avait remplacé le PREVISCAN* par la médication qu'elle présente, je vois son œil interloqué, voire inquiet, je lui précise alors que sa valve aortique n'est pas une valve métallique, mais une valve de cochon, je rajoutais d'ailleurs que, toutes les nuit, depuis son opération, il se réveillait en poussant des GROUIKKK retentissants, d'où sa réputation de gros cochon. Regard éffaré de la visiteuse. En effet suite aux travaux, à la fin des années 60, d'Alain Carpentier, un chirurgien cardiaque français, furent découvertes les bioprothèses valvulaires issues du porc.

La visiteuse manquait un peu de culture, elle ne savait pas que cela existait, et, en plus manquait totallement d'humour.

Ce qui est admirable c'est que cette courte histoire confirme bien l'expression "tout est bon dans le cochon", même ses valves !

 

pauvre mignonne petite bête

 
                                    GROUIKKK !

La réaction de Maillard :

Un médecin conseil de Dame Sécu vint me porter la bonne parole.

Plus sérieusement, il vint me montrer mes résultats en tant que prescripteur. Il aborda tout naturellement le sujet épineux du Diabète et, bien sûr, sa surveillance par la bonne vieille Hémoglobine Glyquée HbA1C) , pas moins d'un dosage tous les trois mois.

Vous savez que la cuisine est une de mes passion, eh bien, justement, cela m'a permis de m'amuser un peu.

Un chimiste, Louis-Camille Maillard, découvre un peu par hasard, dans les années 10, la réaction (elle se passe à température élevée) réaction qui porte son nom. Il publie cette découverte en 1911 : "L'action des sucres sur les acides aminés".

Pour faire simple :

 - Cette réaction est très connue des cuisiniers professionnels et des amateurs confirmés, très schématiquement sous l'action d'une température élevée, il y a une sorte de caramélisation des protéines qui donne ce si bon goût à la viande grillée au four ou au barbecue.

 - Je suis d'esprit curieux. Un jour de spleen, je regardais, lors d'un surf sans motivation, une idée culinaire me traversa la tête et je me fixais sur : réaction de Maillard. Quelle ne fut pas ma stupéfaction de voir que le marqueur sur trois mois de la Glycémie (taux de sucre dans le sang), la fameuse Hémoglobine Glyquée (HbA1C), devait son existence aux travaux de Maillard. Le dosage tous les trois mois étant dû à la durée de vie des globules rouges dans le sang (3 mois).

Et moi de demander à mon médecin conseil : "Savez-vous qui est à l'origine de la découverte de l'Hémoglobine Glyquée ?" Silence sépulcral, je pense qu'il n'a même pas compris que je me moquais un peu de lui.

Le Médecin Conseil manquait un peut de culture, et en plus ce ne devait pas être un bon vivant, il ne connaissait pas l'existence de ce pauvre Maillard.


Il faut, parfois, sortir de la médecine et rêver comme on savait le faire quand on était enfant.

Je dois avoir encore avoirune part enfantine dans un recoin perdu de moncerveau tordu.

Cela me permet, parfois, de m'amuser dans ce monde de brute.



Gigôt d'agneau

 

P.S. : Je sais, vous allez me dire, la "vraie" culture c'est la littérature, la musique, la peinture, l'histoire, la Philisophie ;quand à la science...

 

Disons que je parle, ici, de curiosité. Mes propos me rappellent l'histoire de la création d'SOS Médecins à un Urgentiste qui, tout naturellent ne la connaissait pas. Curiosité, vous dis-je, curiosité.

Surtout de nos jours avec ce Wikipédia si décrié, mais qui rend bien service.

 

Texte remanié version 1.1

03/06/2013

La Veine Pouilleuse, une illustration de l’Anthropologie de la Santé

Thrombose du sinus caverneux droit. IRM cérébrale avec injection de gadolinium, (coupe coronale).
Asymétrie sinusienne, aspect bombant de la paroi latérale du sinus droit, défects multiples à l’injection du sinus caverneux droit par le gadolinium (flèche) ; rétrécissement de calibre de la portion intra caverneuse de la carotide interne droite (astérisque) ; sinusite sphénoïdale (double astérisque).



Un peu d’Anthropologie de la santé, cela ne nuis pas, de temps en temps.

Les pratiques magiques ont parfois une explication « scientifique ».

Nous allons tenter de l’expliquer par cette petite anecdote.


Les faits :
« Une jeune fille de la Gironde avait de violentes céphalées et les médecins de l'époque diagnostiquèrent en 1909 une méningite. Ses parents appelèrent Madame Mathieu qui déclara qu'il s'agissait d'une "veine pouilleuse"... Elle fit une incision dans la tête et une abondante quantité de pus sortit... La jeune fille fut guérie à l'instant. »
Source : http://www.gallican.org/mathieu.htm

L’interprétation médicale :
Cette jeune patiente était atteinte dune Thrombophlébite du sinus caverneux. L’histoire naturelle est très simple. Elle avait un furoncle de l’aile du nez qu’elle avait eu a malencontreuse idée de manipuler*. L’infection avait gagné le cerveau provoquant une thrombophlébite du sinus caverneux, puis une méningite.

Quand à la guérison par l’intervention de Madame Mathieu (ou une guérison spontanée), je n’y crois pas trop, à moins qu’il ne se soit agit que d’une simple méningite virale (ce qu’avaient dit les médecins).


*Furoncle aile du nez « manipulé » http://fr.wikipedia.org/wiki/Furoncle

30/05/2013

Les yeux noirs - dark eyes - Ochi Chernyie

J'aime bien comparer les différentes interprétations d'une mélodie.

J'ai trouvé, sans forcer, cinq interprétations majeures de la chanson "Les yeux noirs".

"Les Yeux noirs est une chanson traditionnelle russe, basée sur une mélodie tzigane. Les paroles furent écrites en 1843 par le poète ukrainien Yevhen Hrebinka".
Source : Wikipédia.

Personnellement, je préfère, en premier, l'interprétation des Fantômes (un groupe des années 60). La guitare touche au sublime, il y a une rythmique qui s'approche du divin. Cette version déborde de vie.

En second, l'interprétation d'Ivan Rébroff avec sa voix grave  exceptionnelle.

En troisième, l'interprétation de Django Reinardt.

En quatrième, celle de Louis Armstrong.

Enfin, en dernier, l'interprétation de l'Armée rouge. Une interprétation "officielle" lourde.




Les Fantômes - Les Yeux Noirs (1963)


Les yeux noirs - django reinhardt


Les Yeux noirs - Le Chœur de l'Armée rouge


Louis Armstrong Ochi Chernyie (Dark eyes)


Ochi Chernye - Ivan Rebroff

31/03/2013

La petite histoire de la commune de Listrac Médoc

Source : http://www.caruso33.net/


En son temps, en août 2011, suite à certaines interventions acerbes d’un lecteur passager de mon blog, j’avais publié, une petite histoire, certes, succincte, mais étonnante, de cette petite commune viticole situé au cœur du Médoc Rouge (par différentiation avec le Médoc Vert et le Médoc Bleu).

Je me permets, deux ans après, de reprendre ce petit post, dont je suis particulièrement fier.


Au fin fond du Médoc se trouve un petit village du nom de Listrac Médoc.
Je me propose de vous conter brièvement l’étonnante histoire de ce petit village de LISTRAC en Médoc.

Au départ ce village s’appelait TRAC, jusqu'au jour ou Sa Majesté le Roi Louis XIV vint à Bordeaux, on lui construisit, spécialement pour lui, à cette occasion la place Royale qui est maintenant la Place de la Bourse. A cette occasion un Château en Médoc pris le nom de Château Beychevelle (Baisse voile) car il baissa une voile en l'honneur du Roi qui descendait la Garonne.

Le Roi Louis XIV décida de serrer quelques mains de Médocains profonds, on choisi, pour lui, TRAC en Médoc.

En récompense le village s'appela LYSTRAC MEDOC (LYS pour Lys et TRAC pour TRAC).

A la révolution française, le nom fut débaptisé pour être renommé Listac Médoc.

Un lieu dit de Listrac s’appelle le Fourcas (fourcas en patois veut dire en hauteur ce qui donne de bonnes croupes graveleuses pour le vin, car il y a une bonne exposition au soleil), de cette appellation Listrac sont nés les deux très bons châteaux Fourcas Dupré et Fourcas Hosten.

Sans oublier d’autres appellations de Listrac que le nombre m’empêche de citer toutes.

A boire avec modération, cela va s’en dire.