Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2015

Un vilain petit singe

Abdallah le vilain petit gosse de Tintin au pays se l'or noir.
Crédit Photo : http://salem.blog.24heures.ch/archive/2008/07/index.html


Tous les jours, en allant  et venant de mon Cabinet Médical, je passe dans une rue qui, visiblement se rajeunit.

Les ancien propriétaires décédant sont remplacés par de nouveaux arrivants.

Ainsi défilent les générations, une poussant l'autre vers l’abime funeste.

Ainsi va la vie.

Je voyais le rajeunissement de la population aux travaux des maisons, les échafaudages en étant le témoin.

Gros travaux de rénovation et ravalement des façades.

Les gros travaux me laissait un peu perplexe avec l’abatage systématique des cloisons dans ces magnifiques maisons du XIX° siècle*.

Le ravalement, par contre, donnait un effet spectaculaire mettant en valeur les belles pierres de Grandville. Spectacle qui, tout les jours, me ravissait lors de mes déambulations pédestres.

Une de ces maisons était située à côté d'un collège.

Un après-midi ensoleillée, je vis une dame se retourner vers la maison en question. Intrigué, je me fis pareil, et vis un gamin d'une quinzaine d'années niché au plus haut de l'échafaudage de la maison en ravalement. Celui-ci était encouragé avec les hurlements de ses copains de classe.

Les enfants ont toujours eu le gout du risque, mais, il n'est pas impossible que les parents ont, de nos jours,  un peu lâché du lest vis à vis de leur protection, mais, aussi, et surtout, vis à vis de leur éducation.

A cette phrase, on passe pour des vieux cons et d'affreux fachos.

*P.S. : Ces maisons là étant dans un site protégé mais pas dans un cite classé.

02/04/2015

Un cocktail long drink sans alcool : Palermo pamplemousse façon Docteur Sangsue

 

 

Ma mie, en prévision des beaux jours jours, décida, récemment, d'alléger, un peu, son poids.

Pour cela, elle ramena à la maison, un apéritif, le Palermo.

Cet apéritif a, comme avantage, celui de ne pas être calorique,  car il ne contient pas d'alcool.

En effet le Palermo est un apéritif sans alcool à base de plantes.

Le trouvant un peu trop amer, à mon goût, je décidais de l'assouplir avec du sirop de pamplemousse.

Ingrédients :

 - 5 cl de Palermo rouge
 - Une dose de sirop de pamplemousse rose
 - Trois pressions de citron liquide Pulco
 - Un (ou deux zestes) de Tabasco
 - 15 cl d’eau ou d'eau de seltz ou aussi de boisson naturellement pétillante type Perrier
 - Deux glaçons

Préparation :

Tout est dit.

Bon j’explique pour ceux qui n’auraient pas compris. Verser le sirop de pamplemousse rose, verser le palermo, trois pressions de Pulco, un zeste de Tabasco, verser l’eau, remuer et jeter les glaçons. Déguster avec une paille.

Comment j’ai inventé cette recette ?

Avec ce qui m’est tombé sous la main dans le réfrigérateur.

Et… Ce n’est pas mauvais du tout.

Cerise sur le gâteau, comme je vous l'ai dis plus haut, c’est un apéritif sans alcool !

Par les temps qui courent, avec les contrôles croissants des contrôles d’alcoolémie, cela en fait un apéritif... qui tient la route.

Cela vous évitera de le repasser

P.S. : Bien entendu, en me rendant, par curiosité, sur le Net, après coup (authentique), je découvris que cet apéritif était un classique.

                             Pulco - Jus de citron

09/03/2015

Recette Punch planteur d’orange façon Docteur Sangsue






Comme son nom pourrait l’indiquer, un planteur ne plante pas toujours, comme pourrait le faire un planteur d’oranges, de cannelle, de cannes à sucre, de vanillier, voire de poivriers.


Un planteur est aussi un Cocktail

Je vais vous donner aujourd’hui la recette d’un planteur façon Docteur Sangsue

Ingrédients pour 4 personnes :
1 litre de jus d’orange Tropicana
Du Rhum agricole
De la cannelle en poudre
6 clous de girofle
Du poivre moulu fin

Préparation :
Versez une partie de la bouteille de jus d’orange et remplacez-la par le rhum agricole. Adaptez la « force » du planteur à votre goût.

Écrasez les têtes des clous de girofles, versez de la cannelle, du poivre, puis ajustez l’équilibre entre le parfum de la cannelle, qui ne doit pas être trop étouffant, et le poivre, qui ne doit pas être trop piquant.

Laissez infuser une demi-journée, ou mieux, une journée, puis mettez au réfrigérateur.

Bonne dégustation.

Avec modération.

25/02/2015

Il est plus facile d’utiliser un produit fini que d’en faire un de toute pièce




C’est une lapalissade, un truisme, une évidence.

Lors de mon bref séjour à la montagne, j’ai bu une horreur de sorte d’ersatz de « vin chaud », dans un Pub. Qu’elle idée me direz-vous : boire un vin chaud dans un Pub ! Quelle idée me direz-vous, de boire un vin chaud dans un Pub. Dans un Pub, on boit de la bière ! Mais c’était le premier, et je pris, donc, malheureusement, le premier qui me tomba sous la main, c’était en bas da la station Ma femme, beaucoup plus intelligente, s’offrit une bière ambrée fort appétissante.

Cela prend moins de temps de décapsuler une canette de bière que de faire un vin chaud, quoique… se reporter à la recette du vin chaud express du Docteur Sangsue, pour un simple vin chaud, cela ne prend pas plus de temps… que de faire un chocolat chaud.

En passant au comptoir pour payer la douloureuse, j’ai vu la préparation d’un Mojito littéralement massacré.

A la station de ski, là, j’ai eu droit à un vrai vin chaud, et ma fille à un vrai chocolat chaud.

Il faut dire que, maintenant, la bière est à la mode, ce n’est plus réservé aux pays du nord.

On en fait, maintenant, biens sûr, là ou il y a de l’eau, et l’eau de la montagne est réputée pour sa pureté.

Mais aussi on se met à trouver, aussi, maintenant, de la bière sur le littoral.

Je ne parle pas de la bière corse bien goûteuse, où est utilisée la châtaigne

Mais, en Bretagne, par exemple, où l’on rajoute un peu d’eau de mer, oui, vous ne rêvez pas ! Tout cela pour corser cette bière très originale ci et ceci pour lui donner une typicité à légère note commerciale.

En Charente-Maritime, a été inventée la bière des corsaires, en « l’honneur » des naufrageurs et pilleurs de bateaux de l’ancien temps. Une petite note historique fait toujours rêver.

Le plus étonnant, maintenant, est l’apparition de « bières de banlieues » que l’on voit fleurir aux alentours de nos grandes villes.

Décidément, de nos jours, la bière est à la mode.

Il faut bien dire que le café est si cher en terrasse, que la différence est minime vu le temps de plaisir que l’on passe dans les bars.

13/02/2015

Vacances au froid et au chaud

Copyright: Thyon-Région Tourisme

http://www.skiinfo.fr/suisse/photos-id150913--vue-sur-la-...

 

Je tiens à préciser que je ne vais pas dans cette station de ski, mais que cette superbe photo illustre bien mes propos.

 


           Le Cabinet Médical du Docteur Sangsue

            sera fermé jusqu’au Dimanche 22 Février.
       

     EN CAS D'URGENCE TELEPHONEZ A SOS MEDECINS

                     EN CAS D'URGENCE GRAVE

                    TEPHONEZ AU SAMU, LE 15

 

C’est en ces termes un peu déshumanisées que j’annonce ma patientèle de façon élégante mon départ en vacances pendant une semaine.

Je pars tout jute après m’être remis d’une grippe en dépit de la vaccination suivie d’une Bronchite carabinée.

Je vous quitte pour revenir en pleine forme avec, qui sait, quelques anecdotes, non médicales et croustillantes

Sur les spectacles offerts par la neige, la station et ses touristes.
Et sur sur les spécialités locales. Ce qui me permettra, peut être de juger la station de ski de moyenne montagne avec ses spécialités culinaires et de juger un ou deux restaurant ou m’entraine ma mie.

J’aime plutôt le chaud, mais la petite prendra ses premières leçons de ski.

Et puis il y a, aussi la thalassothérapie que m’a fait, déjà, découvrir ma mie, et j’’avoue y avoir pris goût. Je vous le disais, j’aime le chaud.

Et puis il y a...

Le vin chaud.


12/02/2015

Mon Ordinateur Principal est en panne




Depuis une semaine, mon principal Ordi, le dernier, le neuf, est en panne.

Windows, version officielle, refuse de démarrer.

Au début j’avais un magnifique écran bleu. Puis plus rien.

Le Logo de Windows bloqué.

Il existe, sous Windows une procédure appelée « Mode sans Échec » elle est fruste et n’installe qu’une partie de Windows, (les « pilotes » essentiels), celle-ci, aussi reste bloquée.

J’ai bien essayé de réinstallé Windows avec le CD-ROM authentique de Windows, mais là aussi, impossible.

A l’installation, Cet abruti, ne reconnait aucune partition. Et il me met « charger un pilote »…

Voili Voila où j’en suis pour l’instant.

Heureusement, j’ai un deuxième Ordi, sinon…


Ski à Arcachon






On peut skier en plein été sur le Bassin d'Arcachon.

Sur... des aiguilles de pins.

Cela remonte, déjà, aux années 50.

31/12/2014

Un premier de l’an baroque

Crédit Photo : http://www.logitheque.com/


Autant, quand j’étais enfant, je me souviens avec émotion et fébrilité de la Noël, des préparatifs qui commençaient très tôt.

Avec mes parents, nous allions en forêt, chercher un pin maritime, (ceci était plus ou mois toléré), du houx et de la mousse. La mousse c’était pour la superbe crèche avec ses santons.

Noël se passait avec mes parents mon frère et moi, La famille restreinte, étonnant non ?

Au menu, foie gras maison préparée par ma mère, puis canette de barbarie farcie aux marrons, accompagnée d’un bon Médoc et l'éternelle et succulente bûche de noël à la crème.

Autant je garde un souvenir médiocre, de mes premiers de l’an qui se passaient, tristement, toujours avec les mêmes membres restreints de ma famille, seule du côté de mon père d’ailleurs. Nous étions six en tout et pour tout.

Tous les ans.

Mes parents n’ayant pas d’amis.

Assez baroque comme situation vous en conviendrez ; baroque pris, ici, dans le sens d'inattendu, bizarre, excentrique.

En partant de ce terme baroque, et en essayant de vous divertir en cette fin d’année, je vais essayer de faire un peu de musicologie sauvage.

D’abord, il nous faut commencer par une définition du sens artistique du mot baroque.

Le baroque est un mouvement artistique qui trouve son origine dès le milieu du XVIe siècle. Le baroque, et qui touche tous les domaines, en particulier la musique.

Pour ce qui est du domaine qui m’intéresse, la musique du milieu du XVIe siècle, musique dite « Baroque », j’ai envie, comme je vous l’ai dit plus haut, de m’amuser un peu et si je peux vous divertir… J’en serai ravi.

C’est Jean-Claude Malgoire, en créant le premiers ensemble de musique baroque « la grande écurie et la chambre du roy » qui remit au gout du jour le « Baroque en France.


Un chef d’orchestre particulier, Ton Koopman a la particularité, lui, de n’interpréter la musique dite « Baroque » qu’avec des instruments d’époque. Il essaye, ainsi, de reproduire au maximum la musique baroque telle qu’elle devait être à l’époque.

Le "son baroque"

Imitation qui se veut parfaite, trop parfaite.


Attention aux incertitudes qui vont suivre. Cependant, essentielles pour comprendre, l'idée directrice y est, tout à moins pour moi.

Ceci-dit J.S.B., Jean Sébastien Bach, pour les intimes, père de nombreux enfants et Kapellmeister du prince de Hanovre, gagnait chichement sa vie.

J.S.B., gagnant chichement sa vie, faisait, avec ses copains, des bœufs à la sorties des bars, pour arrondir ses fins de mois et nourrir sa nombreuse famille.

C’est ainsi que, pour les connaisseurs, se ressemblent étrangement le concerto pour deux violons, le concerto pour trois violons. On retrouve certains passages dans les concertos Brandebourgeois.

J. S. B. se plagiait lui-même… mais avec quel génie.

Pour mois c’est mon maître.

C'est pour cela que la musique « Baroque » est avant tout une musique s’apparentant énormément au Jazz, c’est même le style musical précurseur du Jazz.

Or le Jazz, c’est la liberté, l’improvisation, c’est la vie, pas la rigueur d’interprétation. Chaque interprétation se doit d’être changeante au niveau des lignes mélodiques même si l’on y retrouve l’essentiel.

Le but, c’est de jouer, au sens de s’amuser.

Ton Koopman fait, à mon avis, de la musique parfaite mais figée, sans aucune originalité, pas vivante.

Un interprète fascinant est Glen Gould http://fr.wikipedia.org/wiki/Glenn_Gould , à tel point que l’on disait de lui qu’il ne jouait pas du Bach, mais du Gould.

Chez lui, on retrouve cette sensation de liberté vis-à-vis de la musique « Baroque », du Jazz pur.

Il avait cette particularité qu'il... chantait en jouant.


La technique pianistique, à mon humble avis après avoir visionné Gould en plein interprétation, attention, je vais me faire taper dessus, c’est que Gould avait tendance à jouer au piano comme on joue du clavecin, ça y est, je suis K.O.

Lui aussi faisait du Jazz.

Voila ma conception de la musique « Baroque », elle a inventé le Jazz.

Une idée baroque, non ?

A noter que le ragtime est le "vrai" précurseur du jazz.

Maple Leaf Rag Played by Scott Joplin

 

Bonne année 2015 à tous.

28/12/2014

Comment supprimer un virus du BIOS - Résolu

Crédit Photo : http://www.sospc2424.ch/lexique-article.cfm?id=3277#.VJ8_...

 

Il nous faut, hélas, commencer par une définition en termes absolument absconds

Le BIOS ou Basic Input Output System, Basic Input Output System, (en français : « système élémentaire d'entrée/sortie »), est, au sens strict, un ensemble de fonctions, contenu dans la mémoire morte (ROM) de la carte mère d'un ordinateur, lui permettant d'effectuer des opérations élémentaires lors de sa mise sous tension, par exemple la lecture d'un secteur sur un disque. Par extension, le terme est souvent utilisé pour décrire l'ensemble du micrologiciel de la carte mère) Wikipédia.

En gros, le BIOS gère la carte mère et les périphériques (clavier, souris, son, vidéo, ports USB...).

Sans lui, l'ordinateur est mort, il ne peut démarrer.

Depuis quelques temps mon vieux Windows XP devenait très instable avec plein d'écrans bleus et des redémarrages forcés accompagnés de messages changeants à chaque fois et revenants périodiquement. Ce fichu "Blue Screen of Death", rendait mon ordi quasi inutilisable sauf entre ces périodes de "calme", assez peu fréquentes, d'ailleurs, même en "démarrage sans échec avec prise en charge du réseau" réseau ce qui me permettait l'accès à Internet, certes mais de façon très notable.

Tout mes ordis étaient déconnectés naturellement !

Il me fallut du temps, pas mal de temps, d'ailleurs, pour comprendre d'où venait le problème.

Un problème tordu.

Un virus dans le BIOS.

Cela ne cours pas les rues.

Après quelques recherches dans les forums de discussions, sur Internet, où l'on trouve à boire et à manger (surtout plutôt à boire qu'à manger), je trouvais la solution :

Enlever la pile du BIOS.

Le BIOS à une pile pour maintenir les différents réglages personnels et surtout la reconnaissance des disques.

Si on enlève cette pile du BIOS, celui-ci revient à son état par défaut, celui de la sortie d'usine.

J'enlevais la pile une minute, la remis.

Réglais, à nouveau, le paramétrage du BIOS, et...

Mon ordinateur se remis à tourner comme sur des roulettes.

Mais, l'histoire ne s’arrête pas là : comme prévu, après passage sous l'antivirus gratuit  "AVAST" mon ordinateur était envahi par 80 virus ! Et, avec l'anti-malware gratuit  "Malwarebytes", par 10 malwares dont un aux yeux radio actifs. En effet, en "mode sans échec avec prise en charge dur réseau uIl faut dire qu'au point où j'en étais, foutu pour foutu, je me suis, un peu trop servi, de ce type de "mode sans échec" où, comme je l'ai dis plus haut, l'antivirus est désactivé.

Par mesure de prudence, je fis une réinstallation, pour avoir un OS (Opérating System), un système d'exploitation, un Windows tout neuf.

Ouf !

27/12/2014

Naviguer sur internet est très difficile avec un vieil ordinateur ou un mini ordinateur avec un processeur peu puissant - résolu - Chrome et Safari


Crédit Photo : http://blog.vodeclic.com/2013/04/08/quel-navigateur-chois...



Vous avez comme moi, un vieil ordinateur, et êtes tombé sous le charme, il y a deux ou trois ans, à l'achat d'un mini PC.

Le vieil ordi rame dans le surf sur Internet, c'est normal, il est vieux.

Plus grave le mini PC, aussi, mais il n'a que... TROIS ans !

L'explication : le processeur ne supporte plus l'utilisation que demandent maintenant la gloutonnerie des Navigateurs comme Internet Explorer, Fierfox voire Opéra.

La solution : installer Chrome ou de Safari, la 5.1.7 que vous trouverez sur le site de clubic. Safari est développé par Apple.

Et le tour et joué.

Chrome est développé par Google et actualisé, il est effectivement léger, un peu moins que Safari, mais plus récent et actualisé, donc plus sûr.

Et ça marche !

A choisir, plutôt chrome, quand même et Safari, pour la nostalgie. D'autant plus que le surf sur le Net est beaucoup plus fluide avec Chrome.

En un mot, laisser tomber Safari.

26/12/2014

Vinaigre à l'échalote

PHOTO SUPPRIMÉE sur la demande de l'auteur

Crédit Photo : lien supprimé par moi

 

En ces périodes de festivités répétées, Noël et Jour de l’An oblige, pendant la trêve des confiseurs, je ne peux résister à vous donner, à nouveau, une petite recette de cuisine extrêmement facile à réaliser et qui changera totalement vos habitudes gustatives, pour peux que vous soyez un peu curieux.

La première fois où j’ai été en Charente Maritime, c’était à La Rochelle. Naturellement, au menu, étaient prévues des huitres. Elles ne furent pas servies avec du citron, comme j’en avais l’habitude, mais avec une potion étrange. Un vinaigre dans lequel flottaient des morceaux d’échalotes.

Ce fut exquis avec l’huitre le mélange était parfait. L’acidité du vinaigre avec le goût de l’échalote, une pure merveille.

Comment réaliser cette recette si simple du vinaigre à l’échalote.

Ingrédients pour un quart de bol :
 - 3 cuillères à soupes de vinaigre de vin
 - 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
 - 1 échalote

Préparation :
Émincer l’échalote en petits morceaux mélanger, à part égale, les deux vinaigres et laisser macérer pendant une à deux heures avant de déguster ce vinaigre à l’échalote avec les huitres.

Les huitres que je préfère sont celles de Marenne-oléron et plus spécialement La Fine de Claire Verte, et ce, pour deux raisons, d’une part leur salinité un peu prononcée qui lui donne un goût inégalable et, d’autre part sa couleur verte qui est obtenue grâce à la présence de la navicule bleue, une micro algue filtrée par l’huître qui en retient le pigment, la marennine.

Les huitres se servent bien fraiches. En hiver, dehors, c’est parfait. En été, le réfrigérateur fait très bien l'affaire. Le must pour le service, de la glace pilée.

Quand on ouvre les huitres on les ouvre sur le côté pour couper le muscle. La pointe de l’huitre étant dirigée ver « l’ouvreur ».

Il faut toujours jeter la première eaux, l’huitre en reformera une plus pure.

Ne pas oublier de protéger ses mains avec, par exemple une manique ; beaucoup de gens se retrouvent aux urgences de la main sans ces précautions.

Cependant, de plus en plus en vieillissant, j’apprécie vraiment, de manger l’huitre nature, sans citron ou vinaigre. En fait je panache une véritable dégustation d’huitre avec des crépinettes du bon pain et un bon petit blanc sec.

Attention aux sulfites

Allez, je vous souhaite encore un bon réveillon du Nouvel An.

20/12/2014

Canard et Canette de barbarie farcie cuite au four accompagnée de sa fricassée de ceps express façon Docteur Sangsue

 

En cette période festive de Noël, je vous propose une recette, facile à faire, et relativement rapide : Une canette de barbarie farcie cuite au four accompagnée de sa fricassée de ceps.

Ingrédient :
 -Achetez, pour 4 à 5 personnes, une cannette de 1,8 Kg à multiplier par deux éventuellement pour dix personnes, deux fours, bien évidemment. Il suffit, alors, de réchauffer les canettes prudemment.
 - 700 g de Farce toute faite
 - 2 jaune d'œuf 

 - De la mie de pain émiettée (rien ne vaut une boule de pain. On congèlera la croute pour l'utiliser, plus tard, en tartine)
 - Du lait
 - Du persil
 - De l'ail, pas pour la farce (il y en a déjà dans la farce, mais pour la persillade pour les cèpes.
- Des cèpes en boites (2 boites de 460 g) cuits à l'huile (pas à l'eau), c'est très important.

Préparation :
Mélanger l'appareil. Enlever la glande jaune sur le croupion. Enfourner la préparation dans la bête après avoir enlevé le gras. Recoudre avec du fil ciré ce qui permettra au fil de résister à la cuisson.


Cuisson :
Pour la canette:

 - La viande doit être saignante au niveau des cuisses, mais surtout le "pâté en croute" doit être ni trop cuit ni, trop sec (disons un peu rosé à l'intérieur) 18 minutes par livre à adapter et à une température de 200°C soit environ 55 mn pour cette belle bête en fait bien grasse (quitte à rajouter du temps de cuisson). On considère un canard et une canette comme un gibier.

Pour les cèpes :

 - Jetez l'huile avec une passoire et faites les revenir à la poêle salez poivrez, et, au dernier moment, rajoutez la persillade. Faites la très peu revenir, sinon elle perdrait tout son goût.

Servez la canette entourée de sa poilée de cèpes, effet garanti.


Je vous vous souhaite, de tout mon cœur, de très bonnes fêtes, et un très bon bon réveillon de Noël.

18/12/2014

Conte de Noël : La part des anges

 

En cette période de Noël, je vais vous conter une bien belle histoire étrange, mystérieuse et, malheureusement fort méconnue : celle de la part des anges.

La, nativité parle uniquement du petit jésus de la vierge Marie et de Joseph. Tous étant réfugiés dans une crèche, à même la paille, le petit Jésus étant réchauffé par le bœuf.

Mais, personne ne parle de la part des anges dans ce conte merveilleux qu’est Noël…

Non, ne rêvez pas, la part des anges n’a rien à voir avec la Noël.

C’est une histoire beaucoup plus prosaïque.

Elle est purement scientifique.

Lors de la vinification, dans les chais, la première année, le vin est absorbé par le bois de la barrique et son niveau diminue, c'est ce que l'on appelle la part des anges. On complète donc cette perte par ce que l’on appelle l’ouillage. Cela a, en outre, l’intérêt de le protéger contre l’acinétobacter, la bactérie qui transforme le vin en vinaigre.

Cependant, il existe une exception. Dans le Jura, le fameux « Vin Jaune », utilise cette méthode de la part des anges, mais en utilisant un voile de levure protecteur qui permet d’obtenir ce vin atypique.

Certes, cette histoire est bien moins passionnante qu’un conte de Noël, mais c’est grâce à ces deux notions de « la part des anges » et de « l’ouillage » que l’on peut servir de très bons vins sur les tables pour les festivités de Noël.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël.

 

Handel - Messiah oratorio HWV 56 / "For unto us a Child is born" (Stephen Cleobury)

08/12/2014

Queues de cochons en court bouillon express à la cocotte minute façon Docteur Sangsue

Crédit Photo : http://lesdelicesdevanessa.com/




Pour faire le pendant à mon article : "Oreilles de cochon en court bouillon façon Dr Sangsue", voici une recette simple de queue de cochon express à la cocotte minute.

En préambule, il est à noter que certaines personnes n'aiment pas la queue de cochon, comme la tête de veau d’ailleurs.

Mais, après ces hautes considérations, passons, maintenant, au vif du sujet, la recette proprement dite.


Ingrédients :pour une personne :
3 queues de cochon
2 Kub Or pour 1 litre d'eau
Persil sur gelé
Échalote surgelée
1 gousse ail
1 piment de Cayenne
Poivre
1 feuille de laurier
Thym
1 clou de girofle


Préparation :
Dans 1 litre d'eau, pour que l'eau soit au dessus des trois queues, délayez deux portion de Kub Or. Goûter pour ajuster le goût salé, et rajuster, éventuellement.

Rajouter le persil, l'échalote, le poivre, la feuille de laurier, le thym, le clou de girofle, l'ail écrasé et le piment de Cayenne.

Mettez les queues dans la cocotte.

Faites cuire trente minutes à partir du moment où le "bitoniau" se met à tourner.

Retirez les queues de la cocotte.
.

Dégustation :
sucez les os

C'est un plaisir
a sucer les os avec un blanc sec de sec servi   très frais dans un seau à glace (ah le doux bruit cristallin des glaçons qui s'entre choquent).

Accompagnement :

Pommes de terres bouillies avec une sauce gribiche (l'idéal),comme la tête de veau, ou une sauce mayonnaise "moutardée" en utilisant une moutarde à l'ancienne.

Vins d’accompagnement:
Un blanc sec de sec qui sautent et assèche lje palais , vins que l'on à plus de mal à trouver ,  servi très frais dans un seau à glace (ah le doux bruit cristallin des glaçons qui s'entre choquent). Par exemple un Muscadet de Sèvre et Maine. On peut aussi un rosé, un Bandol, par exemple, ou, tout simplement, un clairet de Quinsaq (très bon rapport qualité prix).

A faire rouler sur la langue, mais à avaler avec modération.

Les queues de porcs fondent dans la bouche, un délice.

 

03/12/2014

Je vous annonce la mort d'un Blog

Crédit Photo : http://www.1-referencement.com/

 


C’est toujours dur d’annoncer la mort d’un Blog.

En effet, comme dans la vie, les Blogs évoluent dans le temps, ils naissent vivent, meurent et tombent dans l'oubli.


Crédit Photo : https://blutriskell.wordpress.com/tag/morte/

Un Blog nait, tout petit nourrisson, tout fragile, grandit, atteint sa maturité, puis, au fil des temps, l’auteur, commence à s’user, le Blog vieillit et baisse dans les "sondages". Ce qui décourage encore plus son auteur qui cesse sa publication.

Le Blog est mort.

En effet, le temps s'écoule. Le tic tac de l'horloge est impitoyable.



D'après un poème de Charles Baudelaire


Dans un de mes articles : "Bigard et le Docteur Sangsue", Je citais un des un des premier Blog Médical majeur, "Grange Blanche le blog d'un cardiologue" qui eu l'immense mérite de recenser tous les Blogs Médicaux d'une part et d'avoir l'idée géniale de créer le "Carnaval des Blog Médicaux" : Une joute d'articles entre les différents Blogs Médicaux qui voulaient bien y participer, nous étions un peu moins d’une dizaine, et ce à trois sessions, au moment du carnaval, bien évidemment, c’est là que l’on peut se libérer de tous les jougs qui nous entravent.

Le Docteur Sangsue, naturellement participa à ces trois épisodes.

Ces épisodes eurent lieu sur son blog hébergé par Hautetfort, puis il créa un nouveau Blog sous le nom "Grange Blanche" sur son propre site.

Au départ, les blogs s'émerveillaient de tout ! J''avais même écris un article sur "Les marronniers et l'heure d'été" reprenant un de mes articles : "L'histoire de l'heure d'été/hiver", le principe même du marronnier, en terme journalistique : un article qui revient tous les ans et qui permet de boucler les trous du journal.

Mon Blog a été crée le 7 juillet 2007, sept ans déjà ! Avec, comme titre "Première" est resté aussi diversifié qu'avant, il est resté fidèle au cahier des charge du début des "Blogs Médicaux". Certes mon blog a mûri. Mais Il faut dire, qu'avec les Réseaux Sociaux les Blogs ont perdus de l'intérêt, voire, commencent à être dépassés. Pourtant dans un Blog le lecteur prend du plaisir à lire et l'"écrivain", bien grand mot s'il en est, à écrire. Un autre aspect méconnu, l'"écrivain" essaye d'écrire de mieux en mieux pour capter l'intérêt du lecteur, et pour cela, cela peut paraitre paradoxal, apprend véritablement à écrire de mieux en mieux, enfin, tout au moins,essaye, en tout cas il y prend un infini plaisir.

Personnellement je me force à faire des articles courts qui sont beaucoup plus captivant, car lassant moins l'attention.

Au tout début, dans les "Blogs Médicaux", il n'y avait pas que de la Médecine.

Puis apparurent les Blogs Médicaux que j'appelle "Intégristes" ne parlant que de Médecine et surtout de la relation Médecin Malade et du respect du patient, perdant parfois toute notion avec la réalité : Le Médecin existe aussi et doit savoir se faire respecter, certes avec tact et mesure.

Un Blog sortait du lot, celui de Borée, mais devant la dégradation du statut de Généraliste, de sa qualité de vie et de sa charge de travail, il dévissa sa plaque et son Blog mourut de lui même. Il raconte cela très bien dans un de ses deniers article en date du 18 mars 2013 : "Fin de partie".

Puis "Grange Blanche" évolua, surtout, vers des articles cardiologiques très pointus que les articles "grand "public" originaux et divertissants de l'ancien temps.

Mon Blog est resté fidèle à ses origines, il est resté très diversifié, dès son départ le 7 juillet... 2007 ! Sous le titre : Première. Il avait pour objectif d'alterner, Médecine, recettes de cuisine, œnologie, et articles divers, de préférences humoristiques parfois coup de gueule, parfois "scientifiques" et j'en passe… Tout ceci faisant, vraiment plutôt, un blog atypique médical, mais recensé par Teads LABS, ICI,  , dans la rubrique : Top Blogs.

Au départ, j’annonçais la couleur : "Blog atypique expérimental".

Bien sûr mon Blog a évolué, moins d'émerveillement, avec plus de "réflexion, mais autant de verve, car dans ma tête j'ai quinze ans).

La maturité d'un Blog est due à la maturité du "Blogmestre".

Malheureusement, Le " Blog d’un Cardiologue", après sept ans de publications régulières vient de mettre fin à son aventure.

Son auteur, sous le pseudonyme de "Lawrence Passemore" de son vrai nom, Jean-Marie Vailloud, vient de clôturer son Blog.

C'est la vie.

 

khaled - c'est la vie

 

Je m’aperçoit en cliquant sur le lien que son blog existe toujours, Son auteur a changé d'avis.

Il en est de même pour le blog de Borée, Borée vient à nouveau de publier .

La morale est qu’il faut toujours actualises ses liens.

25/11/2014

Poulet Basquaise Express à la Cocotte Minute Fast Cooking façon Docteur Sangsue





Ingrédients pour quatre personnes :

 -Quatre hauts de cuisse de poulet
 - Un pot de 500 g de piperade personnellement je préfère, et de loin, la piperade Baïonade*
   Site Baïonade* : http://www.baionade.com/
 - Ail congelé
 - Persil congelé

 - Une feuille de laurier
 - Poivre
 - Piment d'Espelette (Baïonade*, bien sûr)


Préparation :

Dans uns cotte minute, versez un peu d'huile d'olive, faites revenir à feu vif les hauts de cuisses en commençant par le côté peau en remuent pour empêcher que cela adhère au fond de la cocotte. Retourner une fois dorer salez peu poivrez dorez, réservez. il ne faut pas faire cuire mais dorer à feu vif, sinon on obtient, à la cuisson, une viande sèche.

Jetez le gras de cuisson puis versez la piperade les hauts de cuisse, l'ail, le persil et la feuille de laurier. Ne versez pas le piment d'Espelette, vous le saupoudrerez à la fin pour qu'il garde son goût et sa fraicheur.
Fermez la Cocotte minute, dès que le "Bitoniau" tourne, laisser cuire, au minimum de rotation, pendant 20 minutes.

Avant de servir rajoutez le piment d'Espelette, soyez prudent sur le dosage.


Accompagnement :

Personnellement, je préfère une purée nature mais on peut aussi prendre du riz thaï ou des spaghettis.


Vin d'accompagnement:

Classiquement, un Irouléguy.


Bonne dégustation sur une belle nappe basque, naturellement.



Et pour finir sur cette recette Basque une note typiquement Basque: L'Irrintzina, où "cri Basque" qui sert aux bergers basques à se signaler en montagne.

Il a toujours existé, au Pays Basque, des concours d'Irrintzina.



21/11/2014

Quand le Docteur Sangsue se lance dans la plomberie : Où comment déboucher un évier bouché

Crédit Photo : Marie Claire maison



L'évier de la cuisine du couple Sangsue étant bouché, le Docteur Sangsue dit à sa mie : "je vais le déboucher, mais sans utiliser de ventouse (surtout pas la mienne, tu te rend compte ! ), Je n'utiliserai pas , non plus, les produits déboucheurs. Je ferai cela comme un Pro".

Quelques instants plus tard, sa mie partie, ils se lança dans l'aventure, lui, le "grand" bricoleur.

Il démonta la bonde après avoir vidé le souk qu'il y avait accumulé dessous, mis une bassine et dévissé la bonde. Il enleva toute les saletés noirâtres qui bouchaient l'évier.

Jusque tout allait bien.

Et le Docteur Sangsue tout fier et tout content, ouvrant l'eau, se mis à nettoyer la cupule qui ferme la bonde.

Très rapidement, il fut surpris par un début... d'inondation.

Il stoppa tout, mais le mal était fait.

Il ne resta lui plus qu'à éponger la fuite.

Fort marri, il se jura, plus tard, de ne plus commettre une pareille erreur.

15/11/2014

Travers de Porc (croustilles) braisées façon docteur Sangsue

 

 

A la demande générale de mes fidèles lecteurs de mon précédent post, voici la recette des travers de porcs braisés à ma façon.

Une recette simple qui est loin d'être originale mais qui est succulente. tout est dans le temps le temps de cuisson. Le "fait de braiser donne une viande moelleuse à souhait. Il faut surveiller quand même le temps de cuisson avec un couteau pour éviter que ce ne soit ni trop cru ni trop cuit, l'idéal, bien sûr, entre saignant et à point. Seul inconvénient (ou avantage, pour certains, comme moi), il faut manger avec les doigts, comme en Afrique du Nord.

Ingrédients :
Pour deux personnes
Deux croustilles bien charnues de 250 à 300 g
Huile d'olive
Sel
Poivre

Et c'est tout.

Une recette de cuisine, plus c'est simple, meilleur c'est. C'est pour cela que j'aime les cuisines familiales et de Brasseries.

Préparation :
Dans une cocote en fonte, où un cocote minute de 10 litres, faites bien chauffer l'huile d'olive sans qu'elle fume. Faites dorer à feu vif les travers de porc, saler, poivrer, puis réduire le feu. Continuer jusqu’à ce que les croustilles soient bien revenues. Couvrir la cocote et laisser braiser 15 minutes sur un feu très doux en laissant un filet de vapeur s'échapper (c'est cela braiser). De temps en temps vérifier la cuisson avec un couteau.

Le fait de braiser, donnera une viande onctueuse.

Bon appétit.

Accompagnement :
 - Frittes avec ou sans persillade
 - Choucroute.

Vins :
Sur les frittes, un rouge naturellement. Je me suis remis au Médoc. Je vous recommande le Château "La Tour Prignac" à 8 €, très bon vin avec un très bon rapport qualité prix.
Sur la choucroute, un blanc évidemment. Pourquoi pas un Sylvaner, soyons fou !

Et, dieu que c'est bon de manger comme l'Homme des cavernes !


10/11/2014

SPEDRA*, un médicament dans les troubles de l'érection, deux fois moins cher que les autres




De nos jours, les hommes ont cette chance inespérée de pouvoir remédier aux Insuffisances Érectiles, principalement les érections molles survenant avec le temps et l'usure de l'âge.

En fait ce type de pathologie est lié, surtout,  au surpoids qui entraine état pré diabétique ou diabète cholestérol ou hypertension avec les traitements qui, eux, peuvent avoir, directement sur l'érection, un effet délétère, on appelle cela un effet iatrogène.

Très récemment, un laboratoire a sorti un nouveau médicament de la même classe thérapeutique que celui des autre médicaments (les inhibiteurs de la PDE-5) dans le traitement de l'insuffisance érectile, le SPEDRA*.

Argument de la visiteuse : Deux fois moins cher que le plus connu, le CIALIS*.

Oui, certes, comme la visiteuse le précise, il agit en 1/2 h, parfois 1/4 h ! mais la visiteuse se trahis sur le prix, car poussée sur ses derniers retranchement par mes questions précises et insistantes, elle avoue, enfin, que si le SPEDRA 100* est deux fois moins cher que le CIALIS 20*, il faut du SPEDRA 200* pour avoir l'équivalence avec le CIALIS 20* qui est utilisé par tous les patients atteints de ce type de pathologie.

Donc, pour être aussi efficace sur l'érection, il faut donner deux SPEDRA 100* ou un SPEDRA 200* soit... le même prix que le CIALIS 20*

Il faut toujours décripiter les messages cachés des visiteuses médicales.

09/11/2014

Windows XP n'est pas mort




Windows XP a été lancé fin 2011.

Les Mises à jours et les correctifs des bugs devaient durer dix ans avec les différents Services Packs (SP1, SP2 et SP3). Devant le nombre important d'ordinateurs tournant sous Windows XP, Microsoft décida de prolonger cette période.

Il est surprenant de savoir que, encore de nos jours, de nos jours 95 % des distributeurs de billets fonctionnent sous XP ! Et que 38 % d'ordinateurs tournent sous XP, dont pas mal de ceux d'administrations.

Cependant, depuis le 8 avril 2014, Microsoft n'assure plus cette maintenance de Windows Xp SP3.

Cité d'après Micro Pratique*.

Micro Pratique de conclure : On peut encore utiliser Windows XP.

La preuve !


 

*Micro Pratique - N° 214 - Juillet 2014