Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2019

La suppression du changement d'heure

 

Encore un vieux marronnier (non, pas l'arbre. Un marronnier, en terme journalistique, désigne un évènement récurrent qui sert à boucher un trou lors à la rédaction).

Le marronnier dont je parle est celui du changement d'heure.

En effet, il est question de le supprimer.

Déjà, dans un de mes vieux articles, qui date de... 2016, il était question de la suppression de ce changement d'heure. Mon article se nommait : "Vers la suppression du changement d’heure d’été/hiver en France".

Maintenant, on découvre, enfin, l'inutilité de cette mesure. Et l'on trouve, tout naturellement, plusieurs arguments pour nous persuader du bien fondé de cela. Notamment, le dérèglement de l'horloge biologique qui, pour l'anecdote, perturbe la traite des vaches. Mais, plus gravement, l'augmentation des accidents touchant les piétons lors du passage à l'heure d'hiver. Tout cela pour une très faible économie d'énergie.

Dans mon article :"L'histoire de l'heure d'été/hiver", comme je racontant que le père de l'inventeur de l'heure d'été , Benjamin Franklin, vendait des chandelles (ironie du sort, Benjamin Franklin cassait la baraque de son père), je disais, avec une pointe d'humour, que, je me cite : "cela ne réaliserait que des économies de bouts de chandelles".

Culte: Roger Gicquel ne comprend rien au changement d'heure | Archive INA

22/03/2019

Une huitre récalcitrante, le passage rocambolesque du Docteur Sangsue aux urgences de la main

 

Dimanche dernier, je me suis blessé à la base de la face palmaire de l'index gauche en ouvrant une huitre récalcitrante. Sur le moment, me mis à saigner normalement pour ce type de blessure.

Le lendemain, comme la douleur s'accentuait et que mon doigt se mettait à enfler, je me décidais, un peu inquiet à ma diriger vers les urgences de la mains.

Deux hypothèse me venaient à l'esprit : soit une irritation du tendon fléchisseur, soit une infection de la gaine du tendon.

En ancien professionnel de la médecine, je me dirigeai vers un autre hôpital que le CHU et qui assurait un aussi bon service d'urgence de la main. Je savais que, si j'avais été au CHU de la Grande Ville, j'aurais attendu une éternité.

Arrivé aux urgences, j'ai eu beaucoup de chance, il n'y avait personne dans la salle d'attente, je passai donc de suite.

L'infirmière qui m'a reçu, au physique agréable et fort accorte d'ailleurs, après un excellent interrogatoire, me demanda d'enlever mon alliance car, me dit elle, le doigt pouvait enfler. J'obéis bien que je n'en compris pas l'intérêt de faire cela à un autre doigt que celui blessé (premier gag et de taille celui-la !). Elle me fit, alors, un pansement au Dakin (deuxième gag) quel intérêt si ce n'est que me rassurer, alors que je lui avait dit que j'étais médecin. Il est vrai qu'elle ne faisait que suivre les instructions qu' on lui avait données.

Elle me dirigea, vers l'accueil pour remplir les papiers d'admission.

Arrivé à l'accueil, il me fut dit qu'il fallait retourner voir l'infirmière qui devait faire cela (troisième gag).

Comme il m'avait était dit qu'il fallait que je revienne à 16 h pour voir le chirurgien, je m'exécutai.

De retour à 16 h, je m'annonçait à l'interphone. Par chance, il n'y avait qu'une personne avant moi.

Mais de suite l'infirmière m'appela. J'arrivai devant un chirurgien qui, très sur de lui, m'examina et me dit que ce n'était pas méchant et, sans autre forme de procès sans m'expliquer quoi que ce soit et en particulier que le tendon avait été irrité, il me dit "vous avez compris". Il me fit, alors, lui aussi, un pansement au Dakin totalement inutile bien sûr. (quantième gag) car je lui avais dit, aussi, à lui, que j'étais médecin. J'ai horreur d'être pris pour un bredin.

Ce faisait beaucoup de gag.

Mais comme m'a dit ma moitié : "Ne te plaint pas, tu n'a pas attendu".

Il n'aurait plus manquer que ça.


P. S. : Aujourd'hui, vendredi, soit cinq jours après mon accident, j'ai presque entièrement mon index. Pour cela, le chirurgien avait raison. C'est tout ce que je lui demandai (me rassurer en me disant qu'il n'y avait pas d'infection de la gaine du tendon, mais il était inutile de me mettre ce pansement au Dakin que, d'ailleurs, je retirai une fois rentré chez moi).

20/03/2019

Comment le Docteur Sangsue a découvert Louis-Ferdinand Céline

 

Dans un de mes précédents articles : "Hygiène", j'avais placé une vidéo sur l'inventeur de l'asepsie : Philippe Ignace Semmelweis. Dans le post-scriptum, je parlais de la thèse de Louis Ferdinand Céline : "La Vie et l'œuvre de Philippe Ignace Semmelweis".

Voici comment j'ai découvert Céline

Lors de mes études, je fis un stage d'étudiant hospitalier dans le service de neuroradiologie du Professeur Caillé. C'était le tout début du scanner.

À la Grande Ville, grâce au directeur de l'hôpital de l’époque, fut installé le premier scanner hospitalier de France en 1975.

A l'époque, le scanner ne permettait que l'examen du cerveau. C'est donc, tout naturellement, qu'il atterrit dans le service de neuroradiologie.

Pour la petite histoire, ce scanner tombait très souvent en panne et l'on voyait, régulièrement, les techniciens s’affairer, avec frénésie, dans le service, jusque dans le couloir, pour réparer la bête.

Je me souviendrai toujours, du jour où, lors de l'induction anesthésique pour une artériographie cérébrale, un patient décéda.

Je vis, alors, avec stupeur, le chef du service de neuroradiologie, le Professeur Caillé, faire des allée et venues dans le couloir du service.

C'est assez Inhabituel de voir un chef de service remué, à ce point, par la mort d'un patient.

Puis il revint dans la salle d'examen ou nous étions resté, et, je ne sais comment cela est venu, mais il nous conseilla de lire Céline.

J'achetai le livre. Mais c'était un pavé et je l'ouvris à peine.

Quelques années plus tard, je le repris.

Ce fut un choc.

Je le dévorai subjugué par son écriture simple et son style. Un style réaliste, violent, désabusé, un peu cynique. Céline ne se faisait aucune illusions sur la vie, la mort et l'humanité.

On pourra dire ce que l'on voudra sur cet auteur dit sulfureux à cause de ses écrits anti sémites, certes, il commis, alors, une erreur monumentale avec de tels écrits, mais, indéniablement, cet homme est un génie.

C'est la première fois que je compris vraiment ce qu'était le style d'un écrivain.

Céline est mort en 1961.

Sa maison de Meudon et ses derniers écrits ont été détruits, dans un incendie, en 1968.

Une autre formule à l'emporte pièce dans cette vidéo : "Je travaille et les autres foutent rien".

 

Un lien : Le petit Célinien.

06/03/2019

Posologies

 

Ma fille est atteinte d'une maladie asthmatique.

Dernièrement, ma moitié et moi nous nous sommes attrapés une méchante crève. Il a fallu un mois pour nous en remettre.

Ma fille en a profité pour décompenser sa maladie asthmatique.

Oh, elle a un asthme léger qui se traduit par de la toux sèche, surtout la nuit, uniquement les mois d'hiver.

Il est vrai que la pollution de l'air n'arrange pas les choses. Mais avec le traitement de fond elle n'a pas de symptomatologie.

Un traitement corticoïde s'imposait.

Je l'amenai chez le généraliste qui prescrit de la PREDNISOLONE 20 mg à raison d'1 cp le matin.

Traitement insuffisant, elle continua de tousser.

Or il se trouve qu'une semaine plus tard, elle avait rendez-vous avec son Pneumo Pédiatre qui augmenta la posologie à 1 cp et demi.

Elle continua de tousser.

Excédé, je cherchai un article sur Internet concernant la maladie Asthmatique chez l'enfant. Dans cet article de référence d'un CHU était préconisé, en traitement d'attaque, une posologie d'1 à 2 mg Kg. Ma fille pesant 30 Kg on en arrivait à une posologie de 30 à 60 mg par jour.

Je passai donc à 60 mg soit 3 cp à 20 mg.

Que croyez vous qu'il arriva ?

Deux jour après ma fille ne toussait plus. Il me fallu donc continuer le traitement une semaine.

La plaisanterie avait durée plus de 15 jours. Il me fallu donc faire une posologie dégressive du PREDNISOLONE pour arrêter le traitement.

Merci mes chers confrères.

Moralité, on est jamais si bien servi que par soi même.

22/02/2019

Vacances de février 2019

 

 
Mon Blog sera fermé jusqu'au 3 mars.

Cette année pas de vacances au ski.

Merci Monsieur Macron et ta CSG.

Avec les emprunts que j'ai sur le cul et l'augmentation de la CSG, je ne peux plus me permettre cette dépense superflue.

Fini mes vacances au ski pour 1200 euros. Confer mon article : "La taxe sur les carburants et la CSG". Oui, je le reconnais, il y a beaucoup de gens qui sont, encore, beaucoup plus mal lotis que moi (je pense, notamment, aux gilets jaunes qui ont du mal à boucler leur fin de mois).

A très bientôt.

Méditez sur la vidéo suivante.

Sans commentaire !


Privilèges de sénateur : 5 jours par mois pour 11 350€


P.S. : Il est évident qu'au prochaines élections je saurai m'en souvenir !

15/02/2019

La crise sociétale Française actuelle vue par Philippe Béchade

Philippe Béchade sur BFM Business


Trouvé lors de mes voyages sur YouTube.

Sans commentaire !

"Philippe Béchade est un analyste financier français, rédacteur en chef à la chronique Agora, chroniqueur économique sur BFM depuis 1996. Il a une formation en droit à l'université Paris Ouest Nanterre.
Il est considéré comme un analyste "hétérodoxe". Philippe Béchade a une tendance social-démocrate (opposition aux paradis fiscaux, critique de l'"ultralibéralisme" américain, exigence d'un meilleur équilibre entre capital et travail). Il préconise le retour à des monnaies composites sur le modèle des DTS (droits de tirage spéciaux), correspondant à une économie réelle au lieu d'une économie casino".

Source : Wikibéral.

 

A propos des banlieues : "Sécurité : le mauvais présage de Gérard Collomb".

13/02/2019

Le vendredi, c'est poisson au menu, une anecdote du Docteur Sangsue

 

Je me souviens, qu'autrefois, une coutume voulait, qu'en famille, à table, nous avions du poisson.

Je garde un goût ému d'une recette toute simple, celle du carrelet poilé assaisonné d'un filet de citron. J'adorai manger la peau et sucer les arêtes tout autour de ce poisson. Un pur délice.

Il m'étaitait dit que le poisson était bon pour le cerveau car il contenait du phosphore, d'où le terme phosphorer.

Pourquoi cette coutume ?

Pour une raison toute simple, à cause du Vendredi Saint.

Jésus Christ est mort un vendredi, le Vendredi Saint.

Pour cela, le vendredi, c'est poisson au menu.

A ce propos me revient une histoire.

Une consœur pratiquante fervente de la religion catholique (un jour, elle nous montra une photo où elle était photographiée au côté du pape de l'époque), m'avait fait une réflexion pour le moins surprenante.

C'était un vendredi lors d'une inauguration du cabinet médical d'un confrère. C'était il y a, déjà, un certain temps (nous vivions bien à l'époque).

A cette occasion un toast au foie gras à la main, elle me fit cette confidence, en parlant du foie gras : "Je te baptise poisson".


VENDREDI SAINT - CRUCIFIXION et MORT DE JÉSUS-CHRIST

Pour l'anecdote, 500 artistes signataires, veulent, pour des raisons écologique, un lundi vert sans viande ni poisson.

 

Référence :
Pourquoi dit-on de manger du poisson et pas de viande le vendredi?

21/01/2019

Enfant en danger

Une après midi, à 16 heure, en allant chercher ma fille à l'école, une mère papotait avec une autre de choses hautement importante. Or, je m’aperçus, qu'en dessous du jeune enfant, dans le panier, en dessous de la poussette, se trouvait un petit chien.

Avec frayeur, je fut stupéfait de voir le jeune enfant passer sa main près de la gueule du gentil toutou.

Mais, bon dieu, un chien n'est pas une peluche !

Et si, par malheur, l'enfant avait tapé le museau du chien qui nous dit que celui-ci ne l'aurait pas mordu.

Décidément, il y a des parents inconscients.

Au lieu de papoter, cette mère prout prout qui s'la pète, négligente eut mieux fait de tenir son cher toutou en laisse.

Vous aurez compris que j'abhorre les mères qui papotent de choses inutiles à la sortie des écoles.


Raymond Devos "Parler pour ne rien dire" | Archive INA

08/01/2019

Malfaçons ou quand chacun utilise ses armes

 

Lors des travaux à mon ex cabinet médical pour le transformer en local d'habitation, j'ai eu quelques déconvenues.

Cela n'est pas sans rappeler les déboires qui me son arrivés, en cascade, quand j'ai fais construire ma maison. Pour cela rapportez-vous à mon article initial qui vous donnera tous les autres. Ce premier article est le suivant : "Quand faire construire une maison devient un véritable un véritable cauchemar - Chapitre I - Les D.T.U. (Document technique unifié)".

L'électricien avait simplement oublié de mettre un interrupteur pour la lampe au dessus du miroir de la salle de bain et avait trouvé le moyen de poser, toujours dans celle-ci, une prise électrique trop prés du lavabo donc non conforme mettant en danger la sécurité des utilisateurs.

Bien sûr nous fûmes obligés de réparer cela à nos frais.

En outre, lors de l'expertise de l'appartement, l'expert constata qu'il n'y a pas de prise de terre dans la cuisine et qu'il manquait un cache au niveau du boitier électrique. Il me conseilla impérativement de corriger ce défaut. Mais il me donna, cependant, l'agrément.

Nous avons retenu, logiquement, le reliquat de la somme que nous devions à cet électricien "négligent" voire un tantinet incompétent.

Celui-ci ne trouva rien de mieux que de nous menacer devant chez nous en faisant les gros bras.

Il lui fut répondu qu'une lettre recommandée était prête à lui être envoyée.

Dans cette lettre il était menacé d'être poursuivi juridiquement par notre assistance juridique sous entendu cela s'il continuait.

Eh bien, croyez moi, nous n'entendîmes plus jamais parler de lui.

Dans ce cas, c'est le cerveau contre les gros bras : l'intellect face au manuel.

Cerise sur le gâteau, en faisant visiter l'appartement, en nous rendant incidemment au compteur Linksys celui-ci nous signala que, pour des raisons d'économie, le dispositif heure pleine/heure creuse ne fonctionnait pas au niveau du cumulus. En fait, c'était pire que cela, cet électricien indélicat avait "oublié" de brancher icelui.


Joe Dassin - "Fais-moi de l'électricité" - (live officiel) - Archive INA

31/12/2018

Bonne année 2019

 

Je souhaite à tous mes fidèles lecteurs une bonne année 2019.

Santé prospérité à tous

 

P. S. : A ce propos, les voyantes extra lucides ont des voyances dans trois domaines ; l'amour, la santé et l'argent.

27/12/2018

Vive l’Écologie !

 
On parle, actuellement, d'écologie.

C'est vrai, notre planète terre est plus qu'en danger.

La terre tape, déjà, dans son capital écologique au mois d'août !

A ce propos, je vais vous narrer une petite histoire fort intéressante.

La boulange "New Style" où je m'approvisionne, fait de pain chaud à tout heure. Pas pour que le client ait le privilège d'avoir, toujours, le pain chaud, non cela leur permet de travailler en flux tendu et, ainsi, de ne pas perdre de la matière première.

Or, quand le pain est tranché est qu'il est chaud, mis au congélateur, une fois décongelé, les tranches collent, mais collent vraiment.

On me mettait le pain dans une poche en pastique jusqu'au jours j'eus l'idée de demander à ce que l'on mette mon pain dans une poche en papier. en effet, je pensais que, comme cela, en laissant la poche ouverte, le pain aurai le temps d'évacuer son eau, et qu'ainsi, les tranches ne colleraient plu.

Et, croyez moi si vous voulez, cela a marché.

Le fait d'utiliser une poche en papier plutôt qu'une poche en plastique est plus rationnel et plus écologique.

Vive l’Écologie !

C'est ce que l'on appelle joindre l'utile à l'agréable.


Origami - sachet en papier

26/12/2018

Canon Rock

Canon en "D" majeur - Johann Pachelbel


"Le Canon en ré majeur sur une basse obstinée de Johann Pachelbel, dont le titre original est Canon per tre Violini e Basso et l'appellation courante « Canon de Pachelbel », fait partie d'une pièce de musique de chambre baroque, écrite vers 17001 pour un effectif de trois violons et une basse continue". Source Canon de Pachelbel.

Voici deux interprétations de ce morceau.

Comme en cuisine, la musique peut être revisitée.

L'une classique avec trois violons et une contrebasse. L'autre moderne heavy metal avec trois guitares électrique et une batterie.


Canon in D by Pachelbel (Vetta Quartet from Singapore)


Canon Rock - Jerry C cover by Laura

19/12/2018

Guirlandes de Noël et individualisme

 

L'autre jour, en faisant ma ballade matinale pour garder la forme, je remarquai, en bordure du trottoir un arbre de Noël qui gênait le passage des piétons.

En guise de décoration de Noël on eut fait mieux.

Ce n'est point là qu'il aurait fallu l'installer mais sur la place dont je vous parlai dans mon article précédant : "La verrue".

Intrigué, je levai les yeux pensant trouver les trois guirlandes lumineuse surplombant la rue.

Que nenni, la municipalité n'avait pas juger utile de les installer.

L'esprit de Noël se perd.

Il n'y a plus trop l'effervescence d'antan aveg les devantures garnies des pantins animés.

Non, au lieu d'aller dans les magasins, les gens, de nos jours font leurs emplettes de Noël sur Internet.

Au lieu de se rencontrer dans des lieux festifs, de plus en plus, les gens restent cloitrés chez eux devant leur ordinateur.

On se dirige vers une société individualiste.

L'ordinateur finira par rendre les gens dingue.

Sans commentaire.

16/12/2018

La verrue

Photo - Archive personnelles

pour agrandir cliquez sur l'image.

 

J'ai failli mettre, en titre de cet article, "la merde".

Mais ayant peur que mon article ne passe pas la censure, j'ai préféré en atténuer le titre.

Tous les matins, en allant faire les courses pour nourrir la petite famille, en parfaite maitresse de maison, je passe sur une place.

C'est une petite place qui ne vit que tous les dimanche matin à l'occasion d'un petit marché.

Or, pour les fêtes de Noël, la municipalité n'a rien trouvé de mieux que de remplacer le traditionnel sapin de Noël, qui trônait, autrefois, en bordure de la place, par cette espèce de merde.

Regardez la photo que j'ai prise un matin.

Je vous laisse juge.


P. S. : Remarquez les vrais sapins de noël à côté de cet immonde "machin".

10/12/2018

Les étrennes des éboueurs

 

Pas plus tard que la semaine dernière, j'ai commis une grave faute écologique.

En effet, en mauvais citoyen que je fus, je jetai une feuille de sopalin* usagée dans ma poubelle tout venant, la poubelle noire.

Je fais cela car si je le jette dans la poubelle verte, celui-ci colle au fond de la poubelle* , et bonjour la galère.

Or donc, l'autre jour, j'ai eu, par inadvertance mal fermé le sac et laissé dépasser un bout de sopalin.

Que croyais vous qu'il arriva ?

Eh bien, éboueurs, pardon, les techniciens de déchets ménagers, ne vidèrent pas ma poubelle !

Ceci dit, Ils passèrent hier pour leurs étrennes.

Inutile de vous dire qu'ils furent servis. Le montant se monta au service qu'ils me rendirent tantôt.

Pour mémoire, le salaire d'un éboueur, pardon, d'un technicien de déchets ménagers, après 30 ans d'ancienneté, gagne 2000 € par mois pour 35 h de travail par semaines.

Je rappelle qu'un Médecin Généraliste retraité, après 30 ans de bons et loyaux services (et pas à 35 heures !), gagne... 2000 à 2500 € par mois.

Vengeance mesquine je l'avoue.

 

*Eh oui, quand ça colle au fond de la poubelle, c'est très désagréable !

03/12/2018

A propos des émissions de cuisines à la télévision, le commentaire du Docteur Sangsue

Photo extraite du film Vice versa (2015)


Actuellement, les émissions de cuisines à la télévision sont étonnantes, surprenantes, ahurissantes.

Pour faire une cuisine digne de ce nom, il faut, d'abord, de bons produits.

C'est l'évidence même.

La mode actuelle est d'utiliser des légumes oubliés.

Cette idée est intéressante bien qu'elle soit quelque peu bobo. L'avantage de ces légumes c'est qu''il est possible de les trouver assez facilement.

Mais la dernière mode des nos grands chefs créatifs est d'utiliser des légumes totalement inconnus sauf des naturalistes. Naturellement ceux-ci sont introuvables pour le commun des mortels.

Bon, à la limite, passe encore, ce sont avant tout, je le pense, de bons produits.

Mais ce qui m'interpelle le plus dans les recettes actuelles de nos grands chefs c’est de faire des mélanges de goûts pour le moins surprenants.

Un exemple : j'ai regardé, dernièrement, avec scepticisme, une recette de choucroute revisitée avec du miel, du jus d'orange et du safran.

Cela me fit penser illico à Casimir ; une émission pour la jeunesse des années 70.


la recette du Gloubi-Boulga de Casimir

30/11/2018

La taille, la dîme et la gabelle

 
Pour faire suite à mon article : " La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes", je vais aborder, dans cet article, les taxes sous un angle historique.

Certes, nous sommes écrasés par les taxes.

Mais les taxes ne datent pas d'hier !

Par le passé, Il y en a eu des foultitudes.

De ces anciennes taxes toutes ont disparues. Les plus connues sont : la taille, la dîme et la gabelle

Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime :

Taille, impôt roturier.
La taille est un impôt direct annuel uniquement supporté par le Tiers Etat. À l'époque médiévale, la taille est prélevée arbitrairement par le seigneur sur les serfs de son domaine en contrepartie de sa protection.

Dîme, impôt dû au clergé.
En France, elle est instaurée dès la période mérovingienne. Charlemagne généralise cet impôt sur les produits agricoles (récoltes, troupeaux), afin de pourvoir à l'entretien des paroisses et de leur clergé (780, 789, 801).

Gabelle, impôt royal prélevé sur la vente du sel. L'impôt sur le sel est associé au monopole royal décrété au XIVème siècle, sur la vente de ce produit. Le principe de base est simple: le sel ne peut être vendu, moyennant paiement d'une taxe, que dans les greniers royaux à sel. En 1680,

En remontant plus loin dans le temps existaient les impôts seigneuriaux

En voici quelques exemples :

Impôts seigneuriaux

L'impôt seigneurial est un ensemble de taxes prélevées par un seigneur sur les habitants de son domaine.

• Les corvées
• La taille
• Le cens
• Le champart
• Les droits de banalité :
• L'afforage
• Le tonlieu
• Le terrage
• Les novales
• La mainmorte
• Le formariage
• La forfuyance

Du temps des romains existait même l'impôt sur les fenêtre qui fut remis au XVIIIème siècle ou l'on vit se murer des fenêtre pour diminuer cet impôt. De nos jours en se promenant dans la grande ville, on voit, encore, très souvent ,des fenêtres murées.


Références :

- Quelques exemples d'impôts de l'ancien régime
- Impôt seigneurial

26/11/2018

La jacquerie du mouvement des "gilets jaunes"

 L'augmentation du poids des taxes Françaises en 2018

 

Cet article fait suite à mon article : "La taxe sur les carburants et la CSG".

Si l'on se reporte à Wikipédia, il est possible, peut-être, de comparer le mouvement des "gilets jaunes"* à une nouvelle jacquerie avec une particularité : c'est la première jacquerie numérique.

Dans la suite de mon article, je cite intégralement, mot pour mot, Wikipédia.

"Le terme Jacquerie désigne la Grande Jacquerie de 1358, et, par extension, de nombreuses révoltes paysannes dans l'Occident médiéval et dans l'Europe d'Ancien Régime. Il est utilisé en histoire pour désigner des révoltes paysannes de la période révolutionnaire et, de façon analogue, en sciences politiques pour désigner tout soulèvement paysan.

La Grande Jacquerie est un soulèvement paysan survenu en 1358 dans un contexte de crise politique, militaire et sociale. Cette révolte tire son nom de Jacques Bonhomme, figure anonyme du vilain, puis sobriquet désignant le paysan français, probablement du fait du port de vestes courtes, dites jacques. Elle eut pour chef un dénommé Guillaume Carle aussi nommé Jacques Bonhomme.

A l'époque, le roi de France Jean II le Bon est retenu prisonnier des Anglais depuis sa défaite de Poitiers et le Royaume connaît une grave crise politique.

Au-delà, la pression fiscale, due au versement de la rançon du roi, la mévente des productions agricoles placent les paysans dans une situation intolérable qu'aggravent les exigences des seigneurs qui cherchent à compenser l'effondrement de leurs revenus.

La Grande Jacquerie dura environ deux semaines. La principale troupe paysanne est écrasée les 9 et 10 juin à Mello, près de Clermont-en-Beauvaisis par l'armée de nobles (environ 3000 hommes) rassemblée par Charles le Mauvais, roi de Navarre".


"Gilets jaunes" : "ce mouvement relève de la jacquerie", note l'historien Nicolas Baverez

 

*"Le mouvement des "gilets jaunes" est un mouvement de protestation non structuré ayant pour point de départ la hausse des prix du carburant automobile. La contestation s'élargit rapidement à d’autres revendications, portant sur le pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires". Wikipédia.

 

Références :

 - Mouvement des gilets jaunes

- Jacquerie
- Grande Jacquerie
- Grande Jacquerie

23/11/2018

La Courbe de Laffer et la hausse de la taxe sur les carburants

La courbe de Laffer


Arthur Laffer a été professeur d'économie à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Lors d'un diner, en décembre 1974, il explique, au cours du repas, que le taux fiscal élevé entraîne une baisse des recettes fiscales à partir d'un certain niveau.

Il dessine, donc, sur la nappe en papier, une courbe qui devint célèbre sous le nom de courbe de Laffer.

La courbe de Laffer montre qu'au-delà d'un certain seuil de prélèvement fiscal, plus la pression fiscale augmente, plus les recettes fiscales diminuent.

Les mêmes recettes fiscales auraient été plus élevées avec des taux d'imposition plus bas.

Elle est résumée par la formule : "trop d'impôt tue l'impôt" ou, parfois, "les hauts taux tuent les totaux".

Il faut savoir que, un peu de culture ne nuit pas, les premières études sur la relation entre le taux d'imposition et la croissance remontent au XIVe siècle avec les écrits d'Ibn Khaldoun.

On peu donc penser que, quand le petit peuple aura les poches vides, il ne pourra plus payer les taxes (taux d'imposition à 100 % de la courbe de Laffer).

Voici une vidéo explicative de la courbe de Laffer. Je précise que cette vidéo date du quinquennat de François Hollande. Déjà, à cette époque, la situation devenait préoccupante.

Et une autre vidéo didactique

 

Références sur Wikipedia :

- Arthur Laffer
- Courbe de Laffer

21/11/2018

Hausse de la taxe sur les carburants : "Aucun euro n'allait a la transition écologique"

 

Propos tenus par Gérard Larcher président du Sénat

Le président du sénat Gérard Larcher a indiqué que l'argent récolté par ses taxes n'était pas alloué à la transition écologique.

Gérard Larcher a annoncé mercredi 21 novembre sur RTL que le sénat ne voulait pas d'une hausse des taxes sur les carburants en janvier 2019.

Il faut apporter une "réponse politique" qui passe par la proposition des sénateurs LR, lors de l'examen du budget jeudi 22 novembre, "d'annuler l'augmentation de la taxe" sur les carburants. Une telle décision représenterait "2,9 milliards de moins pour les caisses de l'État cette année", a-t-il précisé.

"Je rappelle qu'aucun euro n'allait à la transition énergétique", a ajouté le président du Sénat.

Sans commentaires !


Le Sénat "va proposer d'annuler l'augmentation de la taxe", dit Gérard Larcher